Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Se nourrir Agriculture Bio-dynamique Qu’est-ce que l’Agriculture Bio-Dynamique ?
 

Qu’est-ce que l’Agriculture Bio-Dynamique ?

Date de publication : Vendredi 08 Décembre 2006 à 19H30:09
Déjà 6476 personnes l’ont lu


L’agriculture bio-dynamique régénère les sols et augmente leur fertilité, permettant ainsi la production d’une alimentation saine autant pour les animaux que pour les hommes.
Elle se base sur une véritable compréhension des lois du « vivant » acquise par une approche qualitative et globale de la nature.

Constatant une forte dégradation de la nature, l’agriculture bio-dynamique prend toutes les mesures possibles capables de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des hommes grâce à des procédés « thérapeutiques ».

Elle ajoute la notion de force à celle de substance, les notions de globalité et de cohérence à celle d’analyse et la notion de qualité à celle de quantité.

Ses buts sont :
• soigner la terre ;
• régénérer, façonner et entretenir les paysages ;
• fournir aux hommes une alimentation saine ;
• développer l’approche du vivant (cf hors série de la revue Biodynamis joint en annexe) et comprendre le rôle de l’homme ;
• ouvrir de nouvelles perspectives sociales sur les fermes comme dans les liens producteurs consommateurs (en y incluant les commerçants).

Dans la pratique, les spécificités de l’agriculture bio-dynamique sont :
• la conception de la ferme comme un organisme agricole,
• un travail agronomique adapté,
• le compostage du fumier et des déchets végétaux,
• la fabrication, l’utilisation et la dynamisation de « préparations bio-dynamiques »,
• la prise en compte de l’influences de la périphérie cosmique (lune, soleil, planètes, etc.).

Pour une approche plus globale de l’agriculture bio-dynamique, sont annexés le livre « Agriculture Bio-Dynamique », ainsi qu’une présentation résumée.
Bien qu’elles soient de conception différente, l’agriculture biologique et l’agriculture bio-dynamique poursuivent les mêmes buts et collaborent volontiers ensemble dans des projets communs.

Historique de l’Agriculture Bio-Dynamique



1924 : Cours donnés par Rudolf Steiner à Koberwitz (actuelle Pologne) sur la demande d’agriculteurs inquiets de la dégénérescence des semences et de la qualité des aliments. Rudolf Steiner avait mis en garde sur l’utilisation des farines animales lors d’autres conférences (cf texte joint).
Création d’un cercle de recherche pour mener de pair la mise en pratique et la recherche scientifique (par E. Pfeiffer, L. Kolisko et autres chercheurs).
De 1924 à 1930-35 : rapide développement de l’agriculture bio-dynamique sur de grands domaines en Allemagne, puis en Suisse. Le terme « Bio-Dynamique » (Agriculture) a été créé à partir de « Biologique-Dynamique ».
1927 : création de la coopérative de producteurs DEMETER sur proposition de l’ancien chancelier allemand Michaelis.
Dépôt de la marque en 1932.
Dans les années 1920-1930, Lili Kolisko fit des recherches sur les influences des planètes, en particulier de la lune sur les plantes.
1948 : après la deuxième guerre mondiale, l’agriculture bio-dynamique reprend essor sur des fermes familiales cette fois-ci, d’abord dans les pays germaniques (on compte un millier de fermes, dont de nombreux domaines de 200 à 1500 ha) mais aussi aux USA avec la venue d’E. Pfeiffer, aux Pays-Bas, etc., puis dans de nombreux autres pays.
Dans les années 50, Ehrenfried Pfeiffer (1899-1961), qui avait émigré aux Etats-Unis, fonda un institut de recherche et mit au point un procédé de compostage des déchets urbains et déchets industriels divers très novateurs. Pour l’étude des forces de Vie, plusieurs chercheurs, en particulier PFEIFFER, ont mis au point différentes méthodes morpho-génétiques : cristallisations sensibles, morpho-cromatographies, gouttes sensibles, etc.
A partir de 1960, Maria Thun s’appuyant sur ces travaux sur les influences des planètes, poursuivit les recherches en mettant au point le calendrier des semis, dont la parution est annuelle.
Années 1970-80 : le développement de l’agriculture bio-dynamique s’accélère surtout dans les pays germaniques et nordiques, ainsi qu’en Australie et Nouvelle-Zélande, avec la prise de conscience croissante des problèmes écologiques.
Depuis longtemps, les agriculteurs bio-dynamistes ont cherché à sélectionner des céréales adaptées à l’agriculture biologique et bio-dynamique. Dans les années 1930, l’agriculteur Martin Schmidt sélectionna un seigle de haute taille pour l’agriculture bio-dynamique encore cultivé aujourd’hui. Ces 20 dernières années, cette recherche s’est accentuée avec la création de nouvelles variétés inscrites au catalogue officiel en Allemagne et en Suisse. Récemment Peter Kunz à inscrit la variété Sativa.
Essais DOC : Programme de recherche suisse en collaboration avec l’état permettant la comparaison des trois systèmes agricoles D (bio-dynamique), O (bio-organique) et C (conventionnel). En 2002, publication des résultats comparatifs de 21 années de recherches, et publication dans la revue Science. Documents joints en annexe.
Aujourd’hui, l’agriculture bio-dynamique est pratiquée dans près de 60 pays, d’est en ouest sur tous les continents et sous toutes les latitudes. Elle représente : près de 2.500 domaines agricoles certifiés en Europe (CE) et 550 autres entreprises (grossistes, transformateurs), et plus d’un million d’hectares à travers le monde. L’association DEMETER International regroupe plus de 20 pays gestionnaires de la marque.
Permanence d’un délégué DEMETER au Conseil de l’Europe à Bruxelles.

Historique de l’Agriculture Bio-Dynamique en France


1925 : conversion d’un premier domaine, en Alsace.
1939 : cette reconversion est suivie d’autres suivent avec Mrs. Wachsmuth et Pfeiffer. Juste avant la seconde guerre mondiale, est créé le Centre Bio-Dynamique de La Sourdière, dans l’Allier. II fermera en 1951.
1958 : fondation de l’association française de Culture Bio-Dynamique à Strasbourg, avec une centaine de membres.
1965 : création de la « Lettres aux Amis des Champs et des Jardins » qui relie tous les membres de l’association.
1967 : création de l’Union Française des Cercles Régionaux d’Agriculture Bio-Dynamique.
1975 : les 2 associations fusionnent sous le nom de Mouvement de Culture Bio-Dynamique qui deviendra la fédération des associations régionales de Culture Bio-Dynamique.
Dans les années 1970-80 : développement de l’agriculture bio-dynamique pratiquée actuellement sur environ 300 fermes. (200 fermes avec marque DEMETER ou reconversion).
De 1971 à 1986 : sessions de formation sont organisées à l’Ormoy (Cher).
1973 : création du Syndicat d’Agriculture Bio-Dynamique rassemblant les producteurs.
1979 : création de l’Association DEMETER France. Cf présentation en annexe.
1990 : création en Alsace, d’une formation de 2 ans reconnue par la Ministère de l’Agriculture (BPA Polyculture- Elevage adapté à la bio-dynamie).
2000 : Les organismes nationaux de l’agriculture bio-dynamique s’établissent dans les locaux de la Maison de l’Agriculture Bio-Dynamique à Colmar.
2003 : 220 producteurs, transformateurs et grossistes sont associés à la marque DEMETER soit une surface de culture d’environ 4000 ha. On estime entre 350 et 400 fermes qui travaillent totalement ou partiellement selon les méthodes bio-dynamiques. Cf liste en annexe.
La bio-dynamie connaît à l’heure actuelle un fort développement en viticulture, y compris sur des domaines prestigieux.
2003 : 30 associations et contacts régionaux relaient les organismes nationaux en France et dans les pays francophones. La revue Biodynamis compte 2.500 abonnés.

Propositions communes à l’Agriculture Biologique et Bio-Dynamique



Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)
Suivant la directive 2001/18, nous demandons à ce qu’aucune utilisation ou coexistence ne soit possible en agriculture bio-dynamique et biologique entre produits indemnes d’OGM (semences, matières premières, additifs, ferments, etc) et produits contenant ou élaborés à partir d’OGM. Car ces produits contenant ou élaborés à partir d’OGM sont totalement incompatibles avec nos pratiques et méthodes. Nous demandons un seuil d’OGM dans les semences et tous les autres produits dérivés de 0 % et surtout que le coût des recherches de traces d’OGM dans les produits et aliments soient supportés par ceux qui introduisent des OGM (principe du pollueur-payeur). La responsabilité des semences et autres produits OGM ou à base d’OGM incombent à leurs propriétaires ou à ceux qui les mettent en marché : en particulier dans le cas de contamination.

Semences
La qualité des semences et des variétés disponibles est en corrélation avec la qualité des produits.
Les variétés disponibles actuellement ont été sélectionnées avec des critères et des méthodes à l’opposé de ceux que nous aimerions prendre en compte. En conséquence, nous avons besoin de soutenir énergiquement toute création de nouvelle variété ou tout travail d’amélioration de variété traditionnelle (par exemple travail entamé récemment par l’Association Semences Paysannes).

Plantes Médicinales et Aromatiques
Par la récente enquête publique pour la révision des listes VII A et VII B concernant la législation des plantes médicinales, plusieurs de ces plantes sont maintenant menacées d’interdiction à la vente libre, alors qu’elles ont toujours figuré dans la « pharmacie familiale ». Nous demandons à ce que les plantes figurant précédemment dans les listes soient maintenues à la vente libre par les producteurs-vendeurs.

Elevage
Le règlement sanitaire en cours 1774/2002 ne suffit pas. Nous demandons une modification de la politique sur les épidémies animales. En particulier, les mesures pour contrôler les épidémies animales doivent partir essentiellement du respect de la vie des êtres vivants et de la responsabilité envers les animaux dont nous avons la charge. Elles ne doivent pas s’orienter en priorité d’après des critères économiques. Ainsi l’abattage massif d’animaux sains est une méthode de lutte injustifiable contre les épidémies.

Plan européen
Nous demandons que le plan soit intégré dans le plan d’actions européen sur l’alimentation et l’agriculture biologique

Mise en marché
Nous proposons la mise en place d’une base internet « offre/demande » des produits bruts avec établissement de prix indicatifs annuels définis par l’Agence Bio (en relation avec les différentes organisations concernées), ainsi que l’obligation de notification sur le site de toute demande pendant au moins 15 jours avant accord d’importation, et ce pour 5 ans.

Propositions spécifiques à l’Agriculture Bio-Dynamique



Défense de l’agriculture bio-dynamique
En près de 80 ans d’existence, l’agriculture bio-dynamique a prouvé l’efficacité de sa méthode. Or, le règlement européen 1774/2002 risque de compromettre son existence, en remettant en cause la fabrication de certaines préparations bio-dynamiques. Nous demandons que la bio-dynamie puisse continuer à élaborer les préparations bio-dynamiques pour la pérennité de notre méthode (pratiques reconnues par le règlement européen de l’agriculture biologique n°2092/91 modifié).

Reconnaissance de l’agriculture bio-dynamique
Nous demandons que l’agriculture bio-dynamique soit reconnue par l’Etat français en tant qu’agriculture à part entière et que des liens permanents et une collaboration étroite puissent s’établir entre nos organismes et les instances administratives et politiques françaises.
A ce titre, nous demandons qu’un siège au sein de l’Agence Bio, nouvellement créée, nous soit attribué.

Financement des actions de développement de l’agriculture bio-dynamique
Afin de participer à la reconnaissance de l’agriculture bio-dynamique, nous sollicitons le soutien financier de l’Etat ou des collectivités territoriales pour des actions telles que :
• Information : faire connaître l’agriculture bio-dynamique auprès du grand public ou participation à des manifestations nationales ou internationales (foires, salons).
• Recherche : Création de programmes de recherche pour continuer à valider les bases scientifiques de la méthode et de recherche appliquée pour affiner l’application des pratiques spécifiques à la bio-dynamie (mise en place de fermes pilote, par exemple). En collaboration avec d’autres organismes (INRA par exemple). Recherche sur la qualité des aliments issus de l’agriculture bio-dynamique incluant des méthodes globales ou méthodes morpho-génétiques (cf en annexe : « Agriculture Bio-Dynamique », pages 324, 325) : travail sur le goût, la conservation, qualités organoleptiques.
• Appui technique : participation au financement du conseil, en particulier conseil pour la reconversion.
• Formation : information sur la bio-dynamie dans les formations agricoles.

Nous demandons une aide financière annuelle et renouvelable pendant 5 ans, égale au montant des sommes versées par nos concessionnaires de marque aux organismes agréés (Ecocert, Qualité France, etc) pour le contrôle biologique et bio-dynamique. Le tout sur justificatif comptable (listing des factures).

Les internautes réagissent :

 De Dufour, le Dimanche 18 Avril 2010 à 12H17:42

à kercoz: je comprends votre observation, mais elle démontre que vous semblez ne pas connaître les fondements de la "Biodynamie", sans cela vous n'auriez pas fait cette observation.
 De kercoz, le Mercredi 20 Décembre 2006 à 18H15:55

Je m'etonne de ne pas voire apparaitre la methode BRF dans les principes du BIO DY .Cette decouverte ,initiée par les canadiens de L'Université de LAVAL et LEMIEUX me semble majeure et desormais incontournable
Qu'en pensez vous?

Textes à lire dans cette rubrique :

Qu’est-ce que l’Agriculture Bio-Dynamique ? (08/12/2006 19h30:09)
Assoc Terre et Humanisme (14/01/2005 22h44:49)
La démarche de l'association Terre & Humanisme est libre de toute référence idéologique, confessionnelle, de toute autorité spirituelle ou laïque. Elle...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008