Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Pollution Le poison noir : attention les bulles
 

Le poison noir : attention les bulles

Date de publication : Samedi 13 Septembre 2003 à 01H19:40
Déjà 10384 personnes l’ont lu


En Inde, Pepsi et Coca-Cola cristallisent les problèmes de qualité de l'eau.

La polémique sur les taux de pesticides contenus dans les bouteilles de Pepsi et de Coca, a mis en lumière le problème des normes appliquées en Inde. Au regard des textes en vigueur, PepsiCo et Coca-Cola ne sont pas dans l'illégalité, malgré les risques sanitaires.


Militant pour l'information du public dans les domaines de la science, de la santé et de l'environnement, le CSE a testé 12 marques de boissons non alcoolisées, fabriquées et distribuées par PepsiCo et The Coca-Cola Company, à la recherche d'éventuelles traces de pesticides (16 organochlorés, 12 organophosphorés et 4 pyréthroïdes de synthèse) abondamment utilisés en Inde.
En Europe, la directive 80/778/EEC précise les normes de qualité requise pour l'eau de boisson destinée à une consommation humaine : maximum 0,0001 mg/l par pesticide, pour un total maximum de 0,0005 mg/l (0,0001 mg/l à compter du 25 décembre 2003). L'adoption des normes de l'UE est actuellement à l'étude en Inde, et ce sont elles qui ont servi de référent au CSE : les normes indiennes, édictées par le Bureau of Indian Standards, se contentent de préconiser des résidus de pesticides " en-dessous de seuils détectables "... ce qui, bien entendu, dépend de la technique de détection employée.


La matière première en cause

Publiés en juillet 2003 par l'ONG, les résultats des tests se sont avérés accablants pour quatre pesticides : deux organochlorés, le lindane et le DDT, et deux organophosphorés, le malathion et le chlorpyrifos. 100 % des échantillons contenaient du lindane (jusqu'à 42 fois la norme européenne) et du chloropyrifos (jusqu'à 72 fois la norme), 81 % du DDT (jusqu'à 25 fois la norme) et 97 % du malathion (jusqu'à 196 fois la norme). Le poids moyen total de pesticides était de 0,0180 mg/l (36 fois la norme de l'UE) pour les marques PepsiCo, et de 0,0150 mg/l (30 fois la norme) pour Coca-Cola. Les deux entreprises ont immédiatement réfuté ces accusations (voir(1)).

Pour le CSE, ces résidus proviennent de l'eau extraite des nappes phréatiques par les usines. La plupart des fabricants utilisent en effet cette eau, gratuite, comme matière première. Les moins regardants la pompent à 30 mètres, les plus précautionneux descendent à 150. Mais les pesticides, infiltrés dans les sols après épandage dans les champs, subsistent à ces profondeurs. L'ONG avait en outre démontré en février leur présence dans plusieurs marques d'eau en bouteilles, fabriquées (pour certaines, par PepsiCo et Coca-Cola) à partir des mêmes eaux souterraines.
Seule la nanofiltration à travers de très fines membranes, permet d'épurer l'eau de ses particules en suspension, bactéries, virus et pesticides.
Mais son coût élevé la marginalise. Et puisque aucune loi ne leur impose de normes impératives, les fabricants se contentent généralement de microfiltration, de désinfection au chlore ou d'irradiation aux UV.


L'or bleu en péril

Environ 40 % de la population indienne (plus de 400 millions de personnes) n'a pas accès à l'eau potable, et 20 % des urbains n'ont pas l'eau courante. Les Indiens doivent bouillir leur eau pendant 20 minutes, ou installer des purificateurs - à l'efficacité parfois douteuse. Si ce comportement permet d'éradiquer en partie bactéries et microbes, épidémies de diarrhée, dysenterie ou de gastro-entérite se succèdent néanmoins, et il demeure inopérant contre les pesticides et métaux lourds. Il y a quelques années, avant une visite en Inde, le président Clinton s'était d'ailleurs muni d'eau potable en quantité.
L'eau et les boissons non alcoolisées en bouteilles représentaient donc, dans l'imaginaire collectif indien, pureté et sécurité sanitaire. Jusqu'à la publication des résultats des tests du CSE, et leur confirmation tempérée par le gouvernement le 21 août.
Les appels au boycott et destructions de bouteilles se sont multipliés, les plus extrémistes allant jusqu'à brûler des portraits de stars de Bollywood qui prêtent leur image à PepsiCo et Coca-Cola. Les deux multinationales américaines dominent le marché des boissons non alcoolisées. Au début des années 90, les fabricants se sont massivement tournés vers les marchés émergents du Moyen-Orient, d'Europe de l'Est et d'Asie. PepsiCo a investi l'Inde en 1991, tandis que Coca-Cola, banni du pays en 1977, y est revenu en 1993. En mars 2001, le gouvernement fédéral indien a estimé le marché des boissons non alcoolisées à 1,2 milliard de dollars en valeur, et six milliards et demi de bouteilles en volume. Soit environ six bouteilles par habitant par an, contre 17 au Pakistan ou 21 au Sri Lanka. Le chiffre atteint 50 à Delhi.


Une agriculture intensive, par nécessité

Grande comme six fois la France, l'Inde compte près de 18 fois plus d'habitants. Nourrir tant bien que mal une telle population implique de recourir à une agriculture intensive, appuyée par les fertilisants et pesticides, souvent utilisés sans réel discernement. Le coton, qui n'occupe que 5 % des terres arables, représente ainsi la moitié des pesticides consommés en Inde. Mais ni les fabricants de pesticides, ni le gouvernement, ne prennent en charge la sensibilisation des agriculteurs.
L'utilisation de produits biodégradables pourrait pourtant être une solution au problème de l'eau, qu'il faut traiter à la source.
" Il ne faut pas avoir peur des pesticides ", a récemment déclaré au quotidien Times of India O.P. Dubey, directeur général adjoint du Conseil indien de recherche agricole. " Grâce à eux, nous sommes autosuffisants en nourriture ". Reste que ces produits présentent des risques pour la santé.
Le DDT, toxique et carcinogène, fut interdit dans la plupart des pays occidentaux dès les années 70. Bien que le pays ait ratifié en 2001 une convention internationale prévoyant son interdiction (et celle de 11 autres pesticides, dangereux pour l'environnement), l'Inde en a répandu près de 7 000 tonnes l'an passé. Ses défenseurs allèguent qu'il protége les cultures et permet de contenir les épidémies de typhus et de malaria.
Or, les insectes vecteurs de ces maladies ont, à la longue, développé une résistance (prouvée) au DDT, dont l'efficacité devient dès lors relative.

David Martin (Filigrane Press)
Mis en ligne le : 22/08/2003



(1) CHRONOLOGIE D'UN SCANDALE

4 février 2003 : Le CSE publie un rapport signalant la présence de
pesticides dans 13 marques d'eau en bouteilles en Inde.

5 février : Le gouvernement lance une enquête sur la pertinence des normes
en vigueur.

9 février : Le ministre du Développement de la ressource humaine, de la
Science et de la Technologie, reconnaît la validité de l'étude du CSE.

18 juillet : Le ministère fédéral de la Santé annonce de nouvelles normes
sur l'eau en bouteilles pour le 1er janvier 2004.

5 août : Le CSE publie un rapport signalant la présence de pesticides dans
12 marques de boissons non alcoolisées.

5 août : PepsiCo et Coca-Cola convoquent une conférence de presse commune,
rejetant les accusations du CSE et menaçant de poursuivre l'ONG.

6 août : PepsiCo et Coca-Cola présentent des tests effectués sur l'eau
utilisée dans leurs boissons par un laboratoire de leur choix.

6 août : Le ministre de la Santé commande des tests indépendants sur 15
boissons.

8 août : Plusieurs états annoncent des tests aléatoires, dans les points
de vente comme sur les lieux de production. Certains interdisent les
produits de PepsiCo et Coca-Cola par précaution.

8 août : PepsiCo dépose un recours légal contre le CSE, afin que l'ONG
cesse ses publications et retire les informations de son site. Dans le
même temps, Coca-Cola Company demande à la Haute Cour de Bombay de lever
l'interdiction pesant sur ses produits dans l'état.

11 août : La Haute Cour de Delhi appelle à la nomination d'un comité
d'experts indépendants, et la publication de résultats sous trois
semaines.

21 août : Le ministre de la Santé confirme la présence de pesticides dans
75 % des échantillons testés, dans des proportions inférieures à celles
avancées par le CSE, mais largement supérieures aux normes de l'UE. Le
ministre admet que les normes actuelles sont insuffisantes.



source : http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=42705

Sous rubriques :

Air (9)
Contient des textes comme : La clim : un désastre pour la planète, Pollution atmosphérique à Skikda (Nord-est algérien), L'incinération contribue au réchauffement climatique...
Chimique (16)
Contient des textes comme : Nouvelle menace franco-allemande sur le programme REACH, Un herbicide hautement cancérigène, Un risque plus eleve de cancers de la lymphe chez les agriculteurs...
Destruction des milieux naturels (13)
Contient des textes comme : Quand le Port Autonome de Marseille et Ikea se prennent les pieds dans un tapis d'orchidées, 50 % des sols gravement touchés en Europe, Fin des avantages fiscaux sur les agrocarburants : enfin une bonne nouvelle !...
Déchets (2)
Contient des textes comme : Laissez filer les p’tits papiers..., Teissi, la dosette de trop !...
Eau (4)
Contient des textes comme : Pollution de l'eau par les pesticides en IDF, Marée noire, Prestige et décadence…, La marée verte...
Magnétique & électrique (1)
Contient des textes comme : Portables : danger des expositions... pour (presque) tous !...
Nucléaire (9)
Contient des textes comme : Irradiation : un cocktail explosif dans nos assiettes, Rhône/Tchernobyl : colloque international, La sûreté nucléaire défaillante à Pierrelatte / Tricastin...
OGM, génétique & manipulations (24)
Contient des textes comme : OGM : Les agriculteurs sont-ils bien informés de tous les risques ?, Le gouvernement britanique songe à ficher l'ADN des bébés, La contamination par les OGM est inéluctable...
Publicité (4)
Contient des textes comme : Bilan de la journée nationale de déversement des prospectus publicitaires du 11 décembre 2004, Les français contre la pub, L'hôpital St Louis assailli de pubs...
Sonore (0)

Textes à lire dans cette rubrique :

La Vraie France et les Fausses Institutions de contrôle de la semence (24/05/2008 13h25:42)
Mr. Nicolas Sarkozy avait sans doute pressenti le rejet du projet de loi sur les OGM le 13 mai lorsqu'il déclara...
Pesticides et autisme... (31/08/2007 23h22:57)
Les femmes exposées pendant leur grossesse à certains pesticides ont plus de risques d'avoir un enfant autiste Une équipe de scientifiques...
Stop au circuit de Bresse ! (17/12/2006 18h51:44)
Stop au circuit de Bresse ! En Bresse, la Confédération des associations de protection de l’environnement et de la nature en...
Mâchefers d'incinération de déchets utilisés sur les routes (21/06/2006 11h56:48)
D'après l'ADEME, 2 000 millions de tonnes de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères ont été utilisées en techniques routières en 2003, ce...
Il faut réduire notre consommation de piles et accumulateurs (22/05/2006 12h07:40)
Selon un rapport publié le 18 avril dernier par le Ministère de l’Ecologie sur l’efficacité de la filière piles et accumulateurs...
De l'antimoine dans l'eau embouteillée : Un P.E.T de travers ? (30/03/2006 17h48:05)
Paris, le 23 mars 2006 : Une étude réalisée par l'Institut de géochimie environnementale à l'Université Heidelberg d'Allemagne et publiée dans...
La malédiction de l'incinération... (30/03/2005 01h39:12)
Gilly sur Isère, la commune sinistrée suite au fonctionnement d’un incinérateur rejetant jusqu’à 12 850 foisla norme légale de dioxines,...
Pour une réelle politique de prévention (31/01/2005 23h18:37)
Paris, le 27 janvier 2005. Depuis une dizaine de jours les conférences de presse, avis et annonce se suivent et se...
Centrale du bugey : grave dégradation de la sureté (04/09/2004 20h04:33)
Communiqué de presse du lundi 30 août 2004 Téléchargez le fichier PDF du Courrier de l'autorité de sureté nucléaire du 5...
L'information administrative : transparente ou invisible ? (24/08/2004 11h52:41)
Le Centre national d'information indépendante sur les déchets (CNIID) fait paraître aujourd'hui un document sur l'accès à l'information en matière de...
Le chauffage: un des principaux responsables de l'effet de serre (04/08/2004 21h24:52)
Dans les pays occidentaux, le chauffage et la climatisation sontresponsables d'une proportion importante des émissions de CO2,principal responsable du phénomène d'effet...
Halte aux sacs plastiques dégradables ! (04/08/2004 21h14:07)
Répondant à l'appel "Halte aux sacs plastiques" de l'association "Les Amis du Vent" , la grande distribution insulaire ne distribue plus...
L'OMS veut lutter contre les maladies liées à l'environnement (24/06/2004 21h25:13)
LEMONDE.FR | 23.06.04 Selon une étude récente, elles tuent chaque année 5 millions d'enfants dans le monde. L'organisation a mis...
Pour les principes de précaution et pollueur = payeur (07/04/2004 20h47:35)
Pétition en provenance de Cap 21 « Plutôt pas de Charte de l’environnement qu’une Charte sans principe de précaution » Michèle...
Réduction des déchets toxiques (10/03/2004 20h10:14)
A l’heure où le Ministère de l’Environnement déclare placer la prévention de la production de déchets en tête de ses priorités,...
Le Cniid lance le débat sur le meurtre chimique (10/03/2004 20h08:57)
Paris, le 10 mars 2004. A l’occasion de la clôture des journées ADEME sur les dioxines, le Centre National d’Information Indépendante...
La pub, nouveau visage du totalitarisme (22/02/2004 20h54:15)
Personne ne peut raisonnablement récuser la réalité des agressions publicitaires. Mais oser parler de totalitarisme à propos de la publicité, cela...
Réaction du CNIID au Plan de Prévention de la production des déchets (11/02/2004 22h49:16)
L’augmentation croissante de la production de déchets en France, conjuguée à une pénurie des capacités de traitement a poussé le ministère...
Assassinat par l'argent (01/12/2003 00h57:11)
Chers amis, En ce moment-même, l'industrie de l'incinération utilise l'argent des Parisiens pour construire un incinérateur à Issy-les-Moulineaux qui coûtera officiellement...
Les hypermarchés veulent réduire l'utilisation de sacs plastique (20/11/2003 12h43:28)
LE MONDE | 13.11.03 | 13h24 . MIS A JOUR LE 13.11.03 | 19h43 La guerre aux sacs de caisse serait-elle...
Le poison noir : attention les bulles (13/09/2003 01h19:40)
L'Irlande stop l'incinération de ses déchets hospitaliers (13/09/2003 01h15:13)
Paris, le 5 septembre 2003. Les incinérateurs sont une menace pour la santé publique : ils sont une source majeure de...
Sacs Plastiques : référendum en Corse, interdits à Taïwan (29/05/2003 11h07:51)
La Corse aux urnes pour remplacer les sacs plastiques Les 27 et 28 Mai, les Corses ont voté dans tous les...
Les dernières actions du CNIID (27/03/2003 20h17:04)
Voici les dernières nouvelles du CNID, qui lance des actions légales contre l'implantaiton, notamment, d'incinérateurs de déchets. Place aux spécialistes de...
Comment sortir du nucléaire ? (10/03/2003 21h00:56)
Si une majorité des personnes interrogées se prononcent pour la fermeture des centrales nucléaires, un grand nombre d’entre elles demandent :...
Six fois moins de résidus de pesticides chez les tout-petits qui mangent bio (03/03/2003 21h34:39)
Les enfants de 2 à 4 ans nourris d'aliments biologiques ont des concentrations de résidus de pesticides six fois moins élevées...
usine de démantèlement de sous-marins nucléaires (03/03/2003 21h22:18)
La Russie est en train de terminer la construction d'une usine de démantèlement de ses sous-marins nucléaires, à Bolchoi Kamen.(source officielle...
Ecotoxicologie (17/02/2003 21h42:32)
Le webmaster du site Ecotoxicologie nous a soumis son site. C'est un portail de l'écotoxicologie : étude de l'impact des polluants...
Matignon s'échauffe pour la relance du nucléaire (29/01/2003 22h34:15)
Le gouvernement a lancé hier un grand débat public sur les choix énergétiques. Un grand débat national sur les questions énergétiques....
La croissance est là (23/01/2003 20h22:06)
ANOMALIES CHROMOSOMIQUES : + 20 % MALFORMATIONS DE LA BOUCHE : + 29 % MALFORMATIONS DES INTESTINS : + 44 %...
Records de consommation d'électricité : toujours plus loin dans l'aberration (14/01/2003 21h17:37)
Trois records de consommation d'électricité ont encore été battus cette semaine en France soulevant l'enthousiasme général. Greenpeace s'interroge sur les motivations...
Le frizzer Arctique a chaud aux oreilles (21/12/2002 11h00:47)
En période estivale, la calotte glaciaire s'étend habituellement sur six millions et demi de kilomètres carrés. Mais cette année, elle fait...
Climat : des scientifiques plaident pour les petits projets forestiers (30/10/2002 00h01:29)
La réhabilitation de parcelles de forêts tropicales dégradées pourrait aider à la fois à combattre la pauvreté des régions les plus...
Esso assigne Greenpeace France pour détournement de logo sur le net (28/06/2002 20h10:29)
Le logo d'Esso, revisité "E$$O" par l'association internationale de défense de l'environnement, n'a pas été du goût du géant pétrolier qui...
Définition et composantes de la pollution atmosphérique
Les sources de la pollution atmosphérique : passage en revue des différentes sources de pollution et étude de cas de la...
STOP MÉLOX saisit LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME
Pourquoi le COLLECTIF National STOP MÉLOX et MOX saisit LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME ? Nul ne l’ignore !...
La destruction des forêts vierges se poursuit
Des chercheurs de l'Institut National de Recherche de l'Amazonie au Brésil et du Smithsonian Tropical Research Institute aux Etats-Unis, appuyés par...
Effondrement glaciaire en Antarctique, conséquence du réchauffement climatique
Ce sont des experts américains qui ont déclaré hier que l'Antarctique venait de connaître le plus important effondrement de glace depuis...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008