Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Echanger Droits humain et social Alerte au plutonium américain : grave déni de justice et de démocratie.
 

Alerte au plutonium américain : grave déni de justice et de démocratie.

Date de publication : Jeudi 07 Octobre 2004 à 13H53:32
Déjà 4473 personnes l’ont lu


Au moment où le transport de plutonium traverse la France par Nantes,
Bordeaux, Toulouse, Montpellier pour se rendre à Cadarache dans les
Bouches-du-Rhône, le Réseau "Sortir du nucléaire" est assigné en référé par
la COGEMA et le CEA aujourd'hui à 14 h au Tribunal de Grance Instance d'Aix
en Provence.

Un huissier de justice a remis ce matin à 8 h 30, au siège national du
Réseau "Sortir du nucléaire" à Lyon, une assignation de 700 pages de la
COGEMA et du CEA pour comparaître ce même jour à 14 h au Tribunal de Grance
Instance d'Aix en Provence.

Il s'agit d'un véritable déni de justice. Le porte parole du Réseau "Sortir
du nucléaire", Stéphane Lhomme, sera présent sur place à Aix en-Provence
pour demander un report de l'audience . Aucun avocat ne sera en mesure de
défendre le Réseau "Sortir du nucléaire" dans un délai aussi court (en 5 h
1/2 de temps !) et de prendre connaissance des 700 pages de l'assignation
(*) !

Dans son assignation, le CEA et la COGEMA demande au Tribunal :
- d'interdire de s'approcher de moins de 500 mètres sur l'ensemble du
prérimètre de la clôture du Centre CEA Cadarache implanté sur la commune de
Saint Paul Lez Durance ou de pénétrer sur ledit centre,
- de géner ou d'entraver de quelque manière que ce soit, les opérations
d'acheminement et de déchargement jusqu'à leur lieu de traitement du
plutonium américain;
sous peine d'une astreinte provisoire de 75 000 euros par infraction
constatée.

La Cogéma et le CEA traitent avec un profond mépris l'opinion publique, qui
est en droit d'avoir toutes les explications sur les dangers de ce transport
classé "secret défense". Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande au
Ministère de l'intérieur de communiquer aux citoyens combien aura couté les
mesures de sécurité impressionnantes (armée, police...) déployées pour ce
plutonium américain dans les seuls intérêts commerciaux de la multinationale
AREVA.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce une grave atteinte à la démocratie
imposée par les entreprises de l'industrie nucléaire. S'il n'est plus
possible de manifester son opposition, qui plus est contre des activités
commerciales qui mettent en danger des dizaines de milliers de citoyens,
alors la démocratie est gravement irradiée.

Face à ce déni de justice et de démocratie, le Réseau "Sortir du nucléaire"
appelle les citoyens à manifester pacifiquement leur opposition à ce
transport de matières nucléaires : un rassemblement est organisé ce soir à
partir de 17 h 30 dans les Boûche du Rhône au rond-point du pont Mirabeau,
situé non loin du centre nucléaire de Cadarache.

Une journée nationale d'alerte citoyenne est également organisée ce samedi à
15 h dans une vingtaine de villes de France. Voir la liste complète de ces
actions sur : www.sortirdunucleaire.org

Contact presse : 06 64 100 333 ou 04 78 28 29 22.

(*) La synthèse de l'assignation en justice à l'encontre du Réseau "Sortir
du nucléaire" est visible sur le site internet : www.sortirdunucleaire.org

-----------------------------------------------------------

Plutonium: les anti-nucléaires assignés en justice pour ne pas entraver le
transport par le CEA

LYON, 7 oct 2004 (AFP) - Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) a
assigné jeudi en référé le réseau Sortir du nucléaire et l'association
Greenpeace France, pour les empêcher d'entraver toute opération de transport
de plutonium militaire américain, a-t-on appris auprès du réseau basé à
Lyon.
Un huissier s'est présenté jeudi matin dans les locaux lyonnais du réseau en
vue d'une présentation à 14H00, devant le tribunal de Grande instance
d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), a indiqué un membre de l'association.
Dans cette assignation dont l'AFP a obtenu une copie, le CEA demande
notamment à la justice d'imposer à Sortir du nucléaire et à Greenpeace
France, ainsi qu'à leurs membres, de ne pas entraver les opérations
d'acheminement du nucléaire, sous peine d'une astreinte de 75.000 euros par
infraction constatée.
Le CEA réclame également que les membres des associations ne puissent
s'approcher à moins de 500 mètres du périmètre de la clôture du centre CEA
Cadarache (Bouches-du-Rhône), où le plutonium doit être retraité. La Cogema,
filiale d'Areva est également co-signataire de l'assignation.
Un camion susceptible de transporter le chargement de plutonium militaire
américain a quitté jeudi matin de l'usine de retraitement de La Hague
(Manche). Le trajet emprunté par le convoi est tenu secret.
"Pour nous c'est un véritable déni de démocratie de remettre une assignation
le matin même pour l'après-midi, sachant qu'on a aucun moyen de joindre un
avocat dans des délais aussi courts et de prendre connaissance de
l'assignation qui fait 700 pages", a commenté Philippe Brousse, un membre du
réseau Sortir du nucléaire, qui regroupe 695 associations.
"Ce sont des méthodes surréalistes qui montrent bien l'opacité de ce dossier
nucléaire et à quel point la population est tenue à l'écart de ce débat",
a-t-il ajouté.
Mardi, le tribunal de Cherbourg avait déjà décidé d'astreindre à cette
amende, Greenpeace, assignée par Areva, si ses militants tentaient de
s'approcher du convoi arrivé mercredi par mer dans ce port de la Manche.
Le transport du plutonium américain qui doit être recyclé en deux tonnes de
combustible civil Mox (Mixed Oxyde Fuel), s'inscrit dans le cadre d'accord
internationaux sur le désarmement nucléaire.
mie/jpb/bg
--------------------------------------------------------------------------------------
jeudi 7 octobre 2004

La Cogema assigne les militants anti-nucléaire en justice

MARSEILLE (Reuters) - La Cogema a assigné les militants du Réseau "Sortir du
nucléaire" à comparaître jeudi à 14h00 devant le tribunal des référés
d'Aix-en-Provence pour les empêcher d'approcher à moins de 100 m du convoi
transportant de la poudre d'oxyde de plutonium militaire américain.

"C'est la démocratie irradiée. Nous allons demander le report de l'audience
car cette décision aurait pu être prise depuis bien longtemps", a déclaré à
Reuters le porte-parole du collectif, Stéphane Lhomme.

Le convoi a quitté l'usine Cogema de La Hague aux alentours de 04h30 à
destination de Cadarache, dans le Sud de la France.

Les 140 kg de poudre d'oxyde de plutonium militaire américain arrivés
mercredi matin à Cherbourg avaient été transférés dans la journée à l'usine
Cogema pour y être conditionnés pour leur transport.

Selon Stéphane Lhomme, le convoi a emprunté "l'itinéraire sud", qui passe
par Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Aix-en-Provence. "Il est
attendu dans la nuit à Cadarache. Au plus tard demain, selon qu'il fasse le
parcours en une ou deux étapes", a-t-il ajouté.

Le chargement américain, qui a traversé l'Atlantique à bord du navire
Pacific Pintail, doit être reconverti en MOX (mélange d'oxydes de plutonium
et d'uranium) à Cadarache dans les Bouches-du-Rhône.

"Si le test est qualifié, 34 tonnes de plutonium militaire vont disparaître
de la planète", a déclaré mercredi Jacques-Emmanuel Saulnier, porte-parole
du groupe nucléaire Areva.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui rassemble 695 associations, dont
Greenpeace, a appelé à un rassemblement de protestation à 17h30 à proximité
de Cadarache.

L'organisation annonce également pour samedi 20 manifestations simultanées à
15h00 dans plusieurs grandes villes, dont Cherbourg, Amiens, Paris, Dijon,
Laval et Avignon.

Textes à lire dans cette rubrique :

EDF traque "Sortir du nucléaire" (08/04/2009 14h58:26)
Dans son édition de mercredi 8 avril 2009, le Canard enchaîné révèle que Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire",...
Brésil : un film produit par des missionnaires incite à "détester les indiens et souhaiter leur mort" (19/03/2009 19h49:23)
Le film "Hakani" a été vu par plus de 350 000 personnes sur YouTube et prétend être l'histoire réelle d'un enfant...
Les outils du maccarthysme sont prêts (03/08/2008 11h14:23)
Un décret publié le 1er juillet 2008 au Journal officiel institue un nouveau fichier dénommé EDVIGE, organisant le fichage généralisé et...
Le biocarburant menace les terres de 60 millions d’autochtones (05/05/2008 12h29:01)
Un rapport présenté au Forum dénonce la recrudescence des ‘violations des droits de l’homme, des déplacements et des conflits provoqués par...
Liste noire : les 10 principaux oppresseurs des droits des peuples indigènes en 2007 (16/03/2008 18h13:10)
A l'occasion de la journée internationale des droits de l'homme décrétée le 10 décembre par les Nations-Unies, Survival a établi une...
Les conséquences des législations « antiterroristes » pour le simple citoyen (17/02/2008 20h23:24)
En Europe, une législation imposant une rétention des données personnelles a déjà été mise en place et légitimée par les différents...
Parc national de Guyane : quelle protection pour les Amérindiens ? (21/03/2007 21h28:55)
Le Parc national de Guyane : quelle protection pour les Amérindiens ? Le parc amazonien de Guyane a été créé par...
Le salaire de la peur (01/03/2007 13h13:14)
Voici un article intéressant tiré de l'hebdo Politis, du 22 février dernier. Il traite de la politique de gestion de l'enseigne...
Enseignants, pas flics ! (01/02/2007 23h15:30)
Base-élève, c’est le nom choisi par le ministère de l’Education nationale pour baptiser son système de fichage informatisé de la maternelle...
Plaintes contre les rappeurs : l’UMP dérape (24/11/2005 23h45:02)
Le MRAP a pris connaissance de la plainte déposée par plusieurs députés à l'encontre de chanteurs de Rap au motif...
Alerte au plutonium américain : grave déni de justice et de démocratie. (07/10/2004 13h53:32)
De l'inégalité des "condamnés"... (22/02/2004 20h46:20)
Le texte suivant circule sur Internet depuis quelques jours et je souhaitais vous le soumettre, même si beaucoup l'ont déjà reçu....
Action URGENTE contre le déremboursement de l'oméopathie (01/12/2003 00h43:54)
Chers tous, Notre bon ministre de la santé, accompagné de son escadrille veut rédembourser l'oméopathie de 65% à 35%... C'est la...
Dans l'enfer du hard discount (20/11/2003 13h01:27)
Cadences infernales, harcèlement moral, guérilla contre les syndicats. Derrière les enseignes des supermarchés discount se cachent des pratiques sociales d'un autre...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008