Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Se loger Habitat Matériaux écologiques Les isolants minces "brillants" : « Grosses erreurs »
 

Les isolants minces "brillants" : « Grosses erreurs »

Date de publication : Mercredi 27 Octobre 2004 à 23H53:51
Déjà 112797 personnes l’ont lu


Le CSTB* a publié récemment une note d'information attendue depuis longtemps, et mettant en garde quant à l'utilisation des isolants minces réfléchissants. En voici des extraits qui ne manqueront pas de vous convaincre de leur faible efficacité, voire même de leur nocivité !

Les produits minces réfléchissants opaques sont utilisés en France depuis la fin des années 70, notamment en rénovation lorsque l'utilisateur ne dispose que de peu de place. L'usage de ces produits s'est beaucoup développé sans réelle évaluation approfondie et des interrogations subsistent quant aux performances effectives qu'ils permettent d'atteindre. » « Ils sont constitués d'une ou plusieurs couches de feuilles d'aluminium ou aluminisées de quelques micromètres d'épaisseur (...) et comprennent des couches intermédiaires de différentes natures : mousse souple ou feutre d'origine animale, végétale ou de synthèse, polyéthylène à bulles... »
« Constat : Les résistances thermiques effectives des produits minces isolants réfléchissants sont, dans les cas courants, comprises entre 0,4 et 0,55 m?K/W [ou m2°C/W] avec les lames d'air associées. Ces valeurs ne répondent pas aux niveaux réglementaires appliqués en neuf (de 2 à 4 m2K/W). En conséquence, ces produits doivent être utilisés en tant que complément d'isolation. »
A la question Ces produits contribuent-ils au confort d'été?, le CSTB répond : « La contribution au confort d'été est en général inférieure à celle d'une isolation classique (... ). »
A la question Ces produits sont-ils susceptibles de provoquer des dommages dans les bâtiments ?, le CSTB répond: « Ces produits ne doivent en aucun cas être placés côté extérieur d'une isolation classique perméable à la vapeur d'eau. En effet, ces produits sont très peu perméables à la vapeur d'eau. Les risques de dégradation liés à la condensation sont importants car l'humidité accumulée peut nuire aux charpentes en bois ou acier (...), nuire aux ossatures des maisons à ossature bois ou métallique, nuire aux performances d'isolation des isolants situés côté intérieur (...). »
Pour prendre connaissance de l'intégralité de cette note d'information du CSTB, consulter le site Internet http//alatec.cstb.fr.

Reprise du texte paru dans La maison écologique de Octobre-Novembre 2004 (et paru sur le site www.qem.fr).

Note de Commentaire : La résistance thermique R ne correspond qu'à 2 cm d'un isolant au fonctionnement classique. Il faudrait poser 5 épaisseurs dans les murs et 10 épaisseurs en toiture pour obtenir le R d’un isolant classique.

* Le CSTB (Centre Scientifique et technique du Bâtiment) est l'organisme qui délivre notamment les avis techniques des produits du bâtiment.

Les internautes réagissent :

 De isolia, le Mardi 15 Mars 2016 à 19H20:26

bonjour,
je viens de découvrir ce forum où plusieurs clients parlent positivement de nos produits, malheureusement beaucoup de personnes choisissent un prix au lieu d'une qualité , je pense à cette personne dont l'isolant perle , cela n'arrivera pas avec les isolants Thermobull® de la gamme isolia qui sont trés stable dû aux bulles d'air sec et au complexe thermosoudé.
mes conseils aux futur acheteurs :
évitez d'acheter un prix.
acheter un isolant mince sans couture ( passage d'air et risque de goutte)
privilégier un isolant mince avec de l'aluminium pur ( c'est plus cher mais ça résiste avec le temps , le polymère aluminisé casse avec les différents changement de température) .
puis respecter deux règles d'or : une pose hermétique et les lames d'air .
voila , je reste à votre disposition pour toutes questions : info.isolia@gmail.com
isolia , la référence isolant mince
encore merci aux clients isolia
Rault frédéric
 De Faltonia, le Vendredi 11 Décembre 2015 à 10H55:31

J'ai fait installer un écran réflectif sur ma toiture reconnu par le cstb d'ou l'obtention des aides de l'état. Croisé avec deux couches de 10 cm de laine de verre chacune. Je dois dire que le résultat et bluffant. J'ai un radiateur de 1000watt pour une chambre de 16 mètre carré. Je devais faire des ouvertures dans le coffrage du tubage car j'étais persuadé qu'il allait faire froid. J'ai du faire marche arrière car ça serait devenu un sona. La combinaison laine de verre + réflectif c'est carrément le top. Par contre le côté sans laine de verre on gagne en température l'hiver mais c'est pas non plus extraordinaire, mais l'inconvénient ça laisse passer tout les bruits. Par contre l'été c'est extraordinaire, ça reflète belle est bien la chaleur. Ceux qui ont eu un mauvais retour je pense que ça a été mal posé. Après moi c'est pas une superposition de film mais un film réflectif avec une couche de mousse de 1cm plus un écran réflectif.
 De Eric, le Jeudi 02 Juillet 2015 à 17H09:10

Je suis professionnel et vous donne mon retour d'expérience :
Placer un isolant couches minces sur la face extérieure peut s'avérer effectivement très dangereux. Votre charpente non ventilée va baigner dans l'humidité et va donc se dégrader.
L'un des points forts des isolants couche minces est de constituer une membrane continue d'étanchéité à l'air. On peut le faire aussi avec un pare-vapeur, et c'est même obligatoire pour tous les nouveaux bâtiments. Cette étanchéité contribue beaucoup à la qualité de l'isolation thermique. Avant l'an 2000, lorsqu'on posait de la laine de verre en rouleau, on ne mettait pas de membrane d'étanchéité. A cette époque l'isolant couche mince était précurseur.
Quant à l'efficacité, elle est bien réelle mais les paramètres sont nombreux (température du volume chaud, qualité du produit, etc.)
J'ai réalisé un chantier mixte 10cm de laine de verre + isolant couches minces placé côté intérieur. Le diagnostique thermique a classé la maison en catégorie B, factures à l'appui. Donc ça fonctionne, mais attention à la mise en œuvre.
Quant à l'avis du CSTB, je le considère comme vrai et faux à la fois. Isoler uniquement avec un isolant couches minces, peut-être, mais pas avec n'importe quel produit.
Bon courage à tous.
 De jean michel biancamaria, artisan, le Vendredi 09 Janvier 2015 à 00H02:57

il y a vraiment de tout et n'importe quoi...on ne peut pas généraliser! Chaque résultat dépend de la qualité du réflecteur, de la zone climatique, de la nature du local, du mode vie des occupants, de la ventilation, des matériaux de construction de la maison, des volumes,...si certaines configurations fonctionnent c'est par chance! Il faut être trés prudent avec l'isolation en général et plus encore avec les isolants mince par rapport aux flux de vapeur d'eau qui peuvent créer de vrais dégats! Ces isolants présentent aussi l’inconvénient de devoir être trés bien posé à cause de l'étanchéité à l'air. Les fuites d'air peuvent créer des points de condensation important. De plus lorsque des rongeurs passe au travers vous perdez tout de suite une grosse partie du pouvoir isolant..
 De Alain, le Mardi 02 Décembre 2014 à 18H26:08

Qui est au courant de cette magouille qui a consisté à surclasser les laines minérales Rockwool, Isover etc avec l'appui du CSTBat pour contrer les isolants minces.
C'est en cours d'étude actuellement mais on ne trouve pas beaucoup d'infos sur le net
 De corine, le Dimanche 16 Février 2014 à 11H44:37

bonjour,
je réagi à la personne ayant eu des gouttes du à son isolant mince ,moi j'ai posé un isolant mince sans couture et je n'ai jamais eu aucune condensation , j'ai choisi le Thermobull de chez isolia , pour moi le top car aluminium pur et sans couture, avis au futur client d'isolant mince , éviter les magasins discount , mais préféré les professionnels des isolants mince.
corine
 De j, le Lundi 13 Janvier 2014 à 16H54:07

test
 De Gusman, le Mardi 08 Octobre 2013 à 11H01:19

Bonjour,

Comme beaucoup de particuliers sur ce blog, je confie mon expérience des isolants minces réflectifs.

Postulat de départ : une isolation sous toiture ardoise de laine de verre épaisse (200 mm) partielle (car certains rampants ne sont pas du tout isolés...). La maison a 110 ans et est en granit avec des murs de 85 cm d'épaisseur.
Constat : isolation des combles en hiver quasi-nulle, et en été, une fournaise.

Je prends la décision d'isoler avec du réflectif 20 couches assez lambda (pas une marque reconnue), mais possédant 7 réflecteurs. Pour la partie avec laine de verre, la plus importante, directement dessus. Pour la partie sans rien (environ 25 % de la surface), directement sur les chevrons, avec une lame d'air de 10 cm avant l'ardoise.
Constat : là où en hiver les combles affichaient 1 ou 2 °C par grand froid, il fait... 16 °C, soit la température que nous programmons pour la centrale de chauffe.
Pour l'été, là nous changeons de planète : quand il faisait 47 °C l'année dernière, cette année quand il a fait très chaud, nous avions à peine 26 °C sous combles. Autant dire que nous n'avons pas reconnu notre maison, et passé l'été au frais sans climatisation. Les pièces du bas n'ont jamais dépassé 21 °C, alors que l'année passée nous sommes montés jusqu'à 26 °C. Bon d'accord, le granit a une inertie thermique phénoménale, mais quand même...

Il n'y a eu aucun phénomène de condensation (pose soignée, certes). Et le résultat est très au-delà de nos espérances.

Alors très honnêtement, je ne connais pas les capacités théoriques des isolants minces, ni les cahiers des charges divers et variés, et je m'en fous. Les avis de l'ADEME et autres organismes "certificateurs", je m'en fous.
Je me doute bien cependant que le lobby des fabricants de laines et autres procédés joue et jouera toujours des coudes pour tuer un produit dont ils ne maîtrisent pas le marché. Ce ne serait qu'un exemple de plus. L'histoire se répète indéfiniment.

J'ai pris la décision de poser cet isolant pas l'exemple, et le bon sens. Aucun regret.

Et à tous ceux qui brandissent cycliquement leurs diplômes et leurs certifications diverses et variées, je leur pose une question : mesdames, messieurs, dans votre formation scientifique (j'en suis un moi-même...), ne vous a-t-on pas appris à formuler des conclusions sur la base de la vérification par l'expérimentation uniquement. Même si la sacrosainte Science sert à différencier le noir clair du blanc foncé, à partir d'un certain point il faut être honnête.

Théoriser, c'est bien. Prouver, c'est mieux. Etre honnête, c'est la panacée.

Alors même si chaque cas de figure est unique, force est de constater que les témoignages convergent.

A l'heure où l'on nous beurre régulièrement la raie avec l'exemple allemand, et bien sachez que dans ce domaine, l'Allemagne a encore une fois 20 ans d'avance sur la France. Et je ne parle pas du Canada...

Ouvrez les mirettes !
 De rené, le Samedi 03 Novembre 2012 à 22H31:09

retraité dans le loiret, j'ai commandé et posé un isolant mince dont j'ai pu avoir des avis d'utilisateurs sur ce site. la pose s'est faite facilement avec mon gendre, directement agrafé sur les chevrons, alors que j'avais une laine de roche au sol dans mes combles non aménagés. Depuis nous avons mi le chauffage et je peux vous dire que l'on sent bien la difference et que la maison chauffe plus vite... les thermostats de mes radiateurs a inertie se declenche beaucoup moins fréquemment. en plus mes combles etants a l'abris du vent, je peux y stocker pas mal de chose et la temperature y est plutot correcte... voila mon experience... ce ne sont pas des on dit, mais la realité.
 De alain moulet, le Jeudi 07 Juin 2012 à 16H36:54

je pense que le calcul des isolants epais n est pas applicable aux isolants di mince .
disons qu un, isolant epais a une isolation statique et qu un isolant mince une isolation dynamique
une maison non chauffee avec une isolation mince se refroidira tres vite
par contre la moindre emission d infrarouge sera reflechit et fonctionnera comme un effet de serre .
il n y a cas se couvrir d une couverture de survie pour comprendre ce mecanisme .

salutations
 De aurore, le Samedi 03 Mars 2012 à 20H13:37

personne ne parle des problemes de jacqueline sur les goutelettes qui perlent le long de ses chevrons tres inquietant
 De duduche, le Jeudi 26 Janvier 2012 à 23H57:27

renove petite maison en pleine campagne-limousin-Comme bcp isole grenier transforme en chambre avec laine de verre.Arrive l'ete...un four.Pour l'hiver je n'ai pas eu le temps de verifier la realite du fameux R...les rats-loirs et une Marthe ayant tout bouffe..donc plus de laine de verre...etcerise sur le gateau odeurs et taches d'urine....dans la chambre.J'ai du tout faire refaire:cout:6000 euros.A la place pose isolant mince-actis.Depuis le bonheur:pas de surchauffe en ete hiver ca va tres bien je chauffe toute la maison-90m avec un bon poele a boi s puissance 10.5kw.Ma conclusion la laine de verre c'est bon pour engraisser les rats et Saint Gobin.Quand au CSTB et aux tres nombreux intervenants de tres mauvaise foi qui pullulent sur les sites isolation il se perd des coups de pied au R...
 De Sylvain, le Mardi 29 Novembre 2011 à 12H48:57

Pour aussi donner de l'eau au moulin, l'Ademe donne son avis dans l'article ci-dessous :
http://www.batiactu.com/edito/isolants-minces---l-ademe-rend-son-avis-30636.php
Ils ne sont pourtant pas connus pour être de dangereux dissidents du système industriel.
Eh oui, réfléchir une partie du rayonnement ne suffit pas à isoler ! Il faut aussi de la masse (intertie), de l'effusivité, de la perspirance, etc etc...
 De Levickingmodéré, le Mardi 25 Octobre 2011 à 19H41:05

J'aimerai éclairer de ma faible lanterne ce sujet!
Il faudrait peut être savoir de quel genre d'isolant mince on parle,
a chaque fois que quelqu'un s'en plaint, (parfois pour le vanter) il ne précise pas l'épaisseur et le nombre de couches entre autres, si on parle des plus simples ayant 2 ou 3 couches c'est sur qu'il ne faut pas s'attendre a des miracles! et voila comment on fait de la mauvaise pub au lieu de se demander si le produit a été bien choisi. Comme partout il y a bonne et mauvaise qualité ou premier prix et premier choix! Il est donc important de préciser pour ne pas apporter d'eau aux mauvais moulins et participer a la confusion générale. merci.
Pour ma part j'ai posé chez mon frère il y a 18ans à 650m d'altitude, en sous toiture d'ardoise d'époque, un isolant mince composé de 9 couches et d'une épaisseur libre de 25mm, mon frère en est toujours content près de 20ans plus tard! son chauffage central c'est une cuisinière a bois. je reviendrai avec des relevés de température extérieurs intérieur et combles pour ceux que ça intéresse. ce produit avait été acheté 118francs le m2! Attention faites le tour avant d'acheter les prix ne sont pas forcement justifiés, pour info je loue une ancienne maison de vacance donc aucune isolation de la toiture et en accord avec mon propriétaire je vais lui faire acheter un isolant mince a 12,52e/m2 épaisseur libre 50mm résistance thermique 7,1 SVP! alors que des moins bon se vendent a 30e/m2!
A bon entendeur salut!
 De Pitseleh , le Mercredi 29 Juin 2011 à 16H36:46

Avis d'une utilisatrice:

Mes combles aménagées sont "isolés" avec de l'isolant mince posé par le précédent propriétaire (un bon bricoleur).
Résultat: confort thermique catastrophique en plein hiver et plein été (mi-saison, ça va, mais ça irait tout aussi bien de vivre dehors!).
En été: surchauffe impossible à contrôler, même en ouvrant les 2 fenêtres de toit la nuit (surchauffe avec sensation de four que les fenêtres de toit soient ouvertes ou fermées)
En hiver: ambiance glaciale, dans la mesure où l'on ne surchauffe pas notre logement (un chauffage raisonnable ne permet pas d'avoir plus de 16 ou 17° grand maximum sous les combles!).

Je considère donc qu'en dehors de tout jugement intéressé (je ne suis actionnaire de rien du tout!!), ces "isolants" minces n'isolent pour ainsi dire rien.
Nous allons refaire l'isolation cet été, avec 20 cm de laine végétale, tant pis pour la perte de place, je veux me sentir bien chez moi sans avoir à dépenser des fortunes en chauffage l'hiver ou à installer de la climatisation!!!
 De pmrb, le Dimanche 05 Juin 2011 à 13H11:33

Il y a deux sortes de récipients isothermes: les "glacières", avec un isolant épais, faisant obstacle à la conductivité thermique, et les "bouteilles Thermos", basées sur le principe de la réflectivité thermique.
On peut se poser une question: lequel est le plus isotherme?
 De isolemontoi67, le Vendredi 01 Avril 2011 à 01H01:03

je suis en pleine rénovation ,les mur exterieur ne son pas isole epaisseur 80 cm ,j'ais posé une isolation mince (similaire à celle utilisé utilisé dans les avions et navette) entre chevron du toit,j'ais senti la différence de suite seul pb l'acoustique.Je vais ajouter une isolation acoustique par exterieur sous tuile avec un ecran thermique reflechissant sous toiture en respectant la ventilation naturel et à mon avis j'apporterais un plus en matiere d'economie d'energie.Ce qui m'ennuie c'est que je n'ais pas droit au pret energetique !!!!
Il y a un bon compromis à faire avec isolation mince et isolation épaisse ,le mélange des deux donne de trés bon résultat,il suffit de faire des testes chez soi sur modéle réduit
 De Lucretia, le Vendredi 25 Mars 2011 à 07H57:16

Bonjour,
Ca y est, après 6 mois de travail, j'ai fini d'isoler mon grenier :
_ multicouche 20 sans marque
_ tasseaux de 5cm
_ parement d'osb 12 mm

En ce moment, le soleil commence à bien taper sur le toit, résultat : 18 degrés dans les combles alors que pour la même force d'ensoleillement, l'année dernière, il faisait déjà une chaleur à crever.

Pour moi, le résultat parle de lui-même, je suis très content. Alors la résistance R, je la laisse à ceux qui veulent s'embeter à mettre de la laine de verre de 25 cm avec tous les inconvenients que cela comporte, avec en prime une fibrose pulmonaire dans 20 ans.

A bon entendeur, salut
 De Philippe, le Lundi 21 Mars 2011 à 11H20:47

Après lectures de certains commentaires de pseudo architectes et/ou scientifiques, je me dois malheureusement de réagir.
Je travaille dans les IMR depuis plusieurs années, mais n'ayez crainte, je ne suis pas là pour vous convaincre sur les performances des produits.
Je tiens juste à affirmer, persister et signer... De nombreux "anciens" cadres de chez Isover ou Rockwool travaillent aujourd'hui pour le CSTB ou autres organismes publics européens et compromettent l'évolution de normes devenues archaïques. En témoignent le nombre des ces "anciens-employés", lors des réunions des groupes de discussions du CEN (Centre européen de Normalisation à Bruxelles), accompagnés d'armadas d'avocats, tout juste bons à faire perdre du temps.
C'est d'ailleurs à cause de cette gangrène des institutions nationales comme le CSTB que l'affaire a été portée à Bruxelles.
Je vous laisse le soin de vous informer via des particuliers ayant posés ces produits pour juger de la performance des produits, mais je me devais de rétablir la vérité quant à ''l'impartialité" du CSTB.
 De DAMIEN, le Mardi 15 Mars 2011 à 20H52:12

je voulais amenager mes combles et gagner de le hauteur sous plafond.... j'avais des info sur ce site au sujet du reflectisole pro. je l'ai commandé chez interdiscom, et je l'ai posé en novembre. aujourd'hui apres presque un hiver complet, je n'ai pas consomé plus que l'an dernier alors que je n'avais pas les combles, donc moins de surface.
Bon il faut dire que je n'avais qu'une couche de laine de verre vielle et tassée, que j'ai bien sur retirer...
 De sébastien, le Vendredi 25 Février 2011 à 14H28:21

au dela de toute considération thermique, les isolants minces reflecteurs sont un risque certain pour les electro-sensibles...une bonne isolation de combles ou de murs et vous vous créez une vraie cage de faradet...toutes les ondes electro magnetiques émises ricochent allegrement sur les revetements reflecteurs...si vous vous sentez anxieux, tendu, enervé après avoir opté pour ce type d'isolation il ne vous reste plus qu'à l'enlever!! et si vous vous sentez concerné par de "basses" considérations environnementales, demandez vous ce que deviennent ces dechets ultimes..
 De gilbert, le Samedi 19 Février 2011 à 08H05:46

Quoiqu’il en soit, évaluer un « isolant » réflectif avec le coefficient R est une malhonnêteté intellectuelle.
 De Stephan, le Mercredi 15 Décembre 2010 à 15H14:06

Bonjour,

Je ne rentrerai pas non plus dans cette polémique. Pour moi qui devais isoler mes combles avec un produit non-nocif (je suis asthmatique), seuls les résultats comptaient. Je voulais réduire ma consommation d'énergie et isoler mes combles du froid en hiver mais aussi du chaud en été tout en évitant les crises liées à l'utilisation d'un isolant nocif (particules dans l'air).

J'ai donc contacté quatre personnes ayant installé de l'isolant mince. J'ai pris le temps de discuter longuement avec elles. Toutes étaient satisfaites de leur isolation à différents niveaux.

J'ai également lu des articles sur internet, parfois à contre courant du lynchage habituel dont fait l'objet l'isolant mince et notamment celui-ci qui est à mon sens très révélateur :
http://www.isolation-des-murs.com/r-isolant-mince-explication-du-facteur-r-pour-les-isolants-minces

Finalement, j'ai acheté de l'isolant mince Exceliso Pro, je l'ai posé moi-même (je suis un peu méticuleux !) et je dois dire que j'en suis tout simplement ravi.

Bref, je vous conseille à tous de vous forger votre propre avis en rencontrant de vrais utilisateurs et non des vendeurs d'isolants traditionnels.
 De Lucretia, le Dimanche 28 Novembre 2010 à 20H45:35

Bonjour à tous,

Je ne vais pas entrer dans la polémique pour ou contre. Je suis un citoyen lambda qui voulait isoler des mansardes.

Je n'ai pas eu le choix entre imr ou isolation classique car je n'avais que 2 mètres de hauteur.

Donc j'ai mis dans l'ordre en commençant du plafond :

- Tasseaux de 3x3cm
- isolant mince sans marque 20 couches
- Tasseaux de 3x3cm dans l'autre sens
- lambris pvc

Rien qu'en le posant (j'étais seul), je ne pouvais pas rester en desous tellement il faisait chaud.

Eh bien cet hiver, alors qu'il faisait tours froid les autres années dans ces 2 chambres, cette annéee avec des températures de 0 degrés, la température est agréable.

Bref, peu importe ces polémiques, je suis très content de cet isomlant mince reflectif.

Plus, je le recommande (gain de place, facile à poser, propre)

Je préfère me fier à mon expérience personnelle et à celle des gens qui en ont posé chez eux, car les détracteurs si acharnés et si agressifs ne savent pas de quoi ils parlent.

De toute façon, on ne peut pas comparer les deux isolations (traditionnelles et imr) pour la simple et bonne raison qu'elles agissent d'une manière totalement différente.

En tous les cas, je compte bien isoler mon grenier avec ce produit.

Bonsoir à tous, j'espère que ce message arrivera à décider d'autres personnes dans leur choix d'isolation car moi, vu le nombre suspect de messages négatifs concernant les multi-couches, je ne savais plus qui croire.

-
 De Richard T, le Lundi 08 Novembre 2010 à 15H21:09

Je profite du passage sur ce forum pour tenter de briser quelques idées reçues sur la thermique et qui circulent notamment sur ce topic. Ca peut paraitre basique mais certains font encore l'erreur de croire que si leur maison est bien chauffée , cela veut dire qu'elle est bien isolée: non cela veut simplement dire que le système de chauffage est correctement dimensionné ( voire surdimensionné): point barre. Désolé de décevoir les pro "isolants minces" mais force est de constater que leurs performances sont médiocres et bien en dessous du résultat escompté et annoncé. Ma soeur qui possède une maison à la campagne a du remplacer son isolation sous toiture constituée d'isolant mince complété avec 40mm de laine de verre par la plus conventionnelle ldv 200mm et résultat: il n'y a pas photo la conso chauffage a nettement baissé. De plus, on lit à droite à gauche que l'effet réfléchissant joue un grand rôle en hiver. Là encore, ça sort de nulle part. C'est quand même agaçant que des gens qui n'ont pas de compétences en thermique défendent un produit mordicus juste par affect, ou par intuition ou encore par intérêt marchand (désolé pour ceux qui sont de bonne foi). Au bout, du compte les consommateurs qui essaient de se responsabiliser et de mieux comprendre sont noyés. Encore aujourd'hui, il vaut mieux s'en tenir aux rapports du CSTB. PS: je ne travaille pas chez Saint Gobain (qui ont d'ailleurs un site bourré de contre vérités scientifiques : n'allez pas sur toutsurlisolation pour y pécher des infos fiables: vous serez déçus) ni au CSTB. J'ai juste quelques compétences en thermique-énergétique liées à mon métier et mon cursus d'études.
 De luc, le Samedi 30 Octobre 2010 à 21H55:21

bonjour, je peux confirmer les dires de deborah, j'ai isolé ma toiture en janvier dernier, avec du reflectisole pro, et dès la pose j'ai vu la difference par rapport à mon ancienne laine de verre;.. j'ai passé l'été depuis, et il est vrai qu'il faisait beaucoup moins chaud sous le toit. maintenant j'attaque mon deuxième hiver, et je chauffe tres peu pour avoir une température ambiant confortable. La laine de verre c'est surement efficace, mais qui nous dit qu'on nous fera pas le coup de l'amiante et que le jour ou on vendra notre maison on ne nous dira pas qu'il faut payer pour la retirer.
 De yann, le Mardi 14 Septembre 2010 à 17H11:58

chris travail chez isover... lol
bien d'accord avec toi deborah
 De deborah, le Mardi 14 Septembre 2010 à 17H09:14

j'ai isoler mon habitation avec mon mari il y à plus de 3 ans avec un isolant mince de chez isolia,le thermobull et j'en suis totalement satisfait,dans notre ancienne habitation ,il y avait 25 cm de laine de verre sur le plafond et c'était insupportable à l'été,avec un isolant mince de qualité on ressent beaucoup moins la chaleur sous les combles.personnellement je recommande mon choix de l'époque que vous pouvez retrouvez sur www.isolia.be. (trés bon rapport qualité /prix et trés bon conseil),pour moi les multinationnales qui vendent leurs laine de verre auront un jour des comptes à rendre comme maintenant eternit avec leurs produits toxique.
 De chris, le Dimanche 25 Juillet 2010 à 10H20:12

beaucoup de réactions qui s'opposent..
comme toujours, il faut savoir faire le tri entre l'information, la publicité et la désinformation..

lisez ici :
http://www.isover.fr/L-isolation-responsable/Etre-irreprochable-et-transparent/Rumeurs-infondees
 De Marc Gumery ingénieur génie civil /urbaniste , le Dimanche 13 Juin 2010 à 17H28:14

beaucoups de personnes racontent n'importe quoi .. on se souvient que l'amiante est reconnu dangereux depuis les années 60 et qu'il n'a été interdit que trente ans plus tard !! because les industriels qui sont très influants sur les rédacteurs des normes et les législateur ..
pour ce qui est des isolants minces le CERN de Genève l' emploie systématiquement pour isoler les chambres de cryogénie qui fonctionnent à l'azote liquide à -270°C en couches superposées très importantes (plus d'un mètre d'épaisseur )
si ce produit était innéficace le plus grand centre de recherche européen n'en ferait pas usage !!!
par contre les isolants minces sont hyper étanches et il faut en tenir compte pour leur mise en oeuvre ....

de nombreux produits sont proposés sur le marché soit a base de feuilles d'aluminium soit de kévlar refléchissantes entre lesquelles on interpose différents matériaux .. il y a des produits multi couches a deux ou plusieurs dizaines de parois réfléchissantes que bien des architectes utilisent et préconisent tant en rénovation qu'en neuf ..
 De JOSEPH architecte, le Dimanche 06 Juin 2010 à 17H38:30

la méthode de calcul du CSTB pour les isolants minces n'est plus applicable, enfin!
Le CSTB n'a pas été , volontairement, capable de prendre en compte dans son calcul: 1- les déperditions par mouvement d'air en contact, très fortes pour les isolants classiques sous toiture et très faibles pour les isolants minces
2- les effets de lame d'air au contact d'un isolant réfléchissant,
qui ne sont pas de même nature
que pour les isolants de St Gobain.
Dans l'absolu, les "isolants minces " ne sont pas des isolants mais des produits actifs restituant ou faisant barrière à la chaleur.
J'en emploie depuis qu'ils existent
et
en 40 ans, ils ont toujours été plus efficaces que les isolants classiques, et ne se dégradent pas, contrairement aux produits St Gobain.
 De pat, le Dimanche 09 Mai 2010 à 15H27:45

Les isolants minces n'ont de résistance thermique que l'épaisseur par le lambda c.a d. l'équivalent de 1 à 2 cm de laine de verre. De plus, des études ont montrées que le fait de vivre sous cette enveloppe d'alu provoque des problèmes sur la santé.
 De rené, le Jeudi 18 Février 2010 à 10H23:35

quel credit apporter à ces informations? les rapport du cstb date de 2007 alors qu'in est en 2010, sylvain fait de la pub pour un bouquin, d'autres contestent les infos du cstb, les fabricants de laine de verre disent que les films reflecteurs ne sont pas efficaces, mais ils commencent a en mettre sur leur laine de verre, et ceux qui ont isolé leur combles avec des isolant reflecteur sont content et font des economies d'energie.
j'ai l'impression que chacun vend sa soupe.
Par contre ce qui est sur c'est que celui qui veut amenager des combles de 2m de haut et qui met 25cm de laine de verre plus du placo se retrouve avec 170cm sous plafond alors que s'il utilise un isolant mince il aura 190cm minimum sous plafond.
A chacun d'y trouver son compte.
Personnellement j'ai isolé mes combles avec un isolant reflecteur de 40mm envrion et ma note de chauffage est resté stable alors que j'ai 40m2 de plus à chauffer.
je ne citerai pas la marque de mon isolant pour ne pas etre traité de partisan.
si mes combles étaient perdus, j'aurai peut etre mis autre chose. Quoique niveau prix, isolant mince, maine de verre ou ouate ça revient au meme.
 De Sylvain, le Jeudi 18 Février 2010 à 00H16:30

Voici les informations du CSTB mises à jour en 2007 sur les isolants minces :

http://www.cstb.fr/actualites/dossiers/produits-minces-reflechissants.html

Les "produits réfléchissants opaques utilisés dans l’enveloppe des bâtiments en tant que complément d’isolation thermique" :

http://www.cstb.fr/actualites/dossiers/produits-minces-reflechissants.html

Ce ne sont pas des isolants à part entière mais des COMPLEMENTS, avec un R ne pouvant dépasser 2 !

Mr Isoland, merci de vérifier vos informations. Et de rester courtois et constructif (votre commentaire n'apporte rien).

Ce monsieur m'a menacé au téléphone ce jour pour retirer ces informations "erronées" du site Bio & Co...

Quant aux allégations concernant les complots ourdis par Isover et consort, elles n'engagent que vous...

Et il faut connaître toutes les composantes de l'isolation thermique des bâtiments pour prétendre la connaître ! Mais qu'est-ce donc que la PERSPIRANCE d'une paroi ? Peut-être que cela n'existe pas dans le monde des isolants minces, oups, pardon, des "produits réfléchissants opaques utilisés dans l’enveloppe des bâtiments en tant que complément d’isolation thermique" ?
 De Isoland, le Mercredi 17 Février 2010 à 16H38:06

Information totalement érroné
bio eco devrait faire attention aux informations divulgué sur ce site.
 De JACQUELINE, le Mardi 02 Février 2010 à 05H06:49

Pose isolant mince, deuxième hiver, l'an passé des gouttes perlaient au bout des chevrons, ajout de tuiles pour l'aération, cet hiver, rien de changé celà goutte toujours, envisageons changement isolant dès la fin des mauvais jours.
 De lucie, le Dimanche 31 Janvier 2010 à 01H03:55

Il n'est pas logique que des administrateurs d'isover ou St gobain, siègent dans les commissions de normalisation ou travaillent à des postes de direction au sein des organismes de certification tels que le cstb, voir participent dans des associations de lobbying tels que le comité français de l'isolation ou de l'éléctricité. Or cela a souvent été le cas. Je comprends l'inquiétude des fabricants d'isolants minces
http://www.lemoniteur.fr/141-industrie-negoce/article/actualite/681458-isolants-minces-reflecteurs-le-cstb-oeuvre-a-l-etablissement-de-la-verite-scientifique
 De capricorne68, le Vendredi 22 Janvier 2010 à 23H59:43

NE PAS CONFONDRE L ISOLANT MINCE DE QUELQUES MM fabriqué depuis de nombreuses annees et les isolant du type plusieurs couches cellulose+film aluminisés en 7 a 17 et meme 20 couches disponibles qui sont en vente dans la magasins de bricolage et qui sont super efficaces a condition de respecter les principes de pose et d aeration sous combles par exemple, bien lire les notices
VOUS POUVEZ LES UTILISER SANS SOUCIS
MOI MEME J AI DE TRES BONS RESULTATS, EN 17 COUCHES CA CORRESPOND PRESQUE A 25 cm de laine de verre et ca fait 25 mm

capricorne
architecte expert , neutre
vendeur de rien surtout pas de matériaux
 De luc, le Mercredi 20 Janvier 2010 à 21H02:07

comme promis, voici la suite de mon isolation. j'ai reçu mon isolant deux jour plus tard, et j'ai profité du week end pour le poser avec mon beauf. posé en une journée tranquille. conclusion, bon produit, pose facile et surtout produit tres efficace, surtout en cette periode de grand froid. c'est ma chaudiere qui est contente...elle tourne deja beaucoup moins et plus cette sensation de courant d'air dans la maison.
 De luc, le Lundi 11 Janvier 2010 à 22H50:22

Ok merci vincent.
j'ai passé commande pour 120m2, je vous tiendrai au courant des que je l'aurai posé.
pour info ils ont un site www.interdiscom.com
A suivre....
 De vincent, le Lundi 11 Janvier 2010 à 14H05:23

luc oui c'est bien cet isolant.
 De luc, le Samedi 09 Janvier 2010 à 00H00:43

Bonjour,
je voulais moi aussi isoler mes combles avec un isolant mince. J'ai l'impression que l'article sur le cstb est assez ancien. 2004 et nous sommes en 2010. Comme tu le dis vincent, des progres ont du etre fait. D'autant que j'ai pu lire sur un autre blog que des essais avait été fait en conditions reelles et que la consomation electrique de la maison temoin isolée en isolant mince était inferieur à celle isolée avec 20 ou 25cm de laine de verre. Ce qui confirmerai ce que dit Vincent.
Dis moi Vincent ou avais tu acheté ton isolant Reflectisole? j'en ai trouvé sur le bon coin ou vivastreet, c'est Reflectisole Pro. Est ce bien celui la que tu as posé??
Merci pour ta reponse.
 De vincent, le Jeudi 07 Janvier 2010 à 22H47:16

pour reagir à vos commentaire, j'ai acheté une maison de 10 ans, il y a environ 5 ans en normandie. Les combles etaient isolé en laine de verre de 20cm... à l'origine surement lorsque que je l'ai enlevé il y a deux ans,elle faisait 10cm et un peu tassée. je vous racontes pas les demangesons, et les crachas malgres le masque. Je l'ai donc remplacé par un isolant dit mince reflecteur que j'ai trouvé sur le net, je ne me souvient plus de la marque, reflectisole quelque chose je crois. Enfin j'ai posé cet isolant en suivant les conseil du commerçant, une etanchéité parfaite, et les lames d'air associées. cela fait deux ans maintenant et j'ai divisé ma consomation electrique d'au moins 30%. je suis passé de 1500€/an à 1000€/an. Alors je veux bien que ces isolants ne soient pas efficace comme je peux le lire ci dessous, mais comment expliquez vous cela? Je ne crois pas qu'edf ai baissé ses tarifs? Ou alors la laine de verre à une durée de vie de 7 ans? vu son etat le jour de l'enlèvement.
je pense qu'il y a surement une guerre d'interret entre les fabricants... chacun veut vendre sa soupe. Et puis pour le rapport du cstb, il date de 2004 et on est en 2010!! peut les isolants mince ont fait des progres en six ans.
Voila mon avis. le principal, c'est que ma note de chauffage ai baissé.
 De Calin, le Dimanche 03 Janvier 2010 à 15H20:52

Affligeant tous ces arguments pour un produit qui n'arrive pas depuis plus de 30 ans à être valider et agréer par un organisme comme le CSTB.
Quand aux rumeurs débiles d'entrismes comme St Gobain ou d'autres ça fait plutôt café du commerce.
Comme architecte je suis obligé de prescrire des produits ayant fait leur preuve et qui sont mis en place à partir de modalités de pose parfaitement définies et dont les performances sont normalisées et facilement identifiées.
Pour terminer ça fait bien longtemps que les commerçiaux qui diffusent ces produits ne visitent plus les architectes, ils se font jeter !
 De Sylvain, le Samedi 12 Décembre 2009 à 21H52:30

Bonsoir,

J'ai plaisir à poster une petite réponse au commentaire de "artisan".
Bravo pour les infos sur la laine de verre, effectivement tout cela est vrai ! Et c'est entre autres pour cela qu'on n'en utilise pas quand on veut une isolation performante, en plus de son inefficacité en confort d'été (source de surchauffe assurée), de son incapacité à absorber la vapeur d'eau sans perdre de sa qualité isolante contrairement à la laine de mouton ou la ouate de cellulose par exemple. Et bien évidemment, vous suspectez à juste titre la possible nocivité des fibres de cette laine de verre : elle est classé cancérogène, comme la laine de roche, en France. Eh oui ! Et est complètement interdite en Allemagne...
Pour les isolants réfléchissants, eh bien c'est presque un pléonasme : car ils n'isolent PAS, ils réfléchissent... Leur R est justement très mauvais, car ces films ne peuvent correctement assurer une isolation thermique performante en regard de la capacité thermique, de la diffusivité, du volant hygrométrique et de l'effusivité. Toutes choses à considérer dans un isolant de qualité pour qu'il soit capable de gérer les apports de vapeur d'eau du logement (et donc éviter de surventiler pour devoir la gérer), avoir un bon déphasage, un resistance correcte... etc.
La référence en matière d'isolation, qu'on peut étiqueter d'écologique, est l'excellent bouquin de Jean-Pierre OLIVA, 'l'isolation écologique', éditions Terre vivante. Vous comprendrez TOUT de ce qu'est l'isolation thermique d'un bâtiment !
Et avec Noël qui approche, un excellent choix de cadeau...
 De artisan, le Samedi 12 Décembre 2009 à 21H14:48

Pourquoi le canada, la pologne et d'autre pays avec des hivers beaucoup plus rudes qu'en france utilisent les isolants reflecteurs depuis plus de 15ans???
il ne sont pas plus bete que les français!! on oublie de dire que la laine de verre perd une tres grande partie de son pouvoir isolant suivant l'humidité de votre region!! alors dans ces cas la le R ne veut plus rien dire... et oui il est calculé en air sec et à température ambiante... Qui à de l'air sec tout l'hiver dans sa region??
pourquoi les rideaux isolant des camping cars ne sont il pas en laine de verre, mais en isolant reflecteur? pourquoi met on de l'alu sur un plat qui sort du four pour le tenir chaud?
Pourquoi actis no1 sur ce secteur vend il toujours autant d'isolant reflecteur?? que fait l'etat pour interdire ces isolants?? Rien!!! alors il ne sont surement pas si inéficace que l'on veut le faire croire... Mais forcement plus on en vend et moins on vend de laine de verre... alors en temps de crise les geant defendent leur bifsteak. Et il rajoutent des reflecteurs sur leur laine de verre. Mais juste pour le fun, puisque a les ecouter c'est inéficace..
Cherchez l'erreur.
Personnellement j'utilise les reflecteurs depuis 10 ans déjà, et aucun de mes clients n'a eu de dommage sur sa charpente...
C'est comme tout il faut travailler correctement. et il sont bien content de ne plus avoir de crotte de souris dans leur grenier, et de ne plus respirer la laine de verre, pour laquelle on viendra un jour nous dire que ce sont des fibres qui provoquent je ne sais quelles maladie respiratoires ou autre...
A bon entendeur.
 De christophe, le Samedi 07 Novembre 2009 à 09H21:41

J'habite dans le 77 et je veux mettre un isolant reflectif en plus de la laine de roche de 200mm sur ma toiture afin d'isoler les comble où s'est la fournaise l'été
Alors est ce possible et faut il laisser une aeration pour être plus efficace ?
merci
 De Roland, le Dimanche 01 Novembre 2009 à 18H40:21

Apres avoir lu les differents commentaires , savez vous avec quoi on isole les satellites ??
avec de l'isolant mince ceux que j'ai vu etaient dorés contrairement a ceux que l'on voit cherchez l'erreur
J'habite dans le centre ,j'ai isolé une piece avec de l'isolant mince 15 couche et j'en suis tres content
 De Sylvain, le Lundi 25 Mai 2009 à 17H31:01

Les multicouches, dits "isolants minces" n'ont rien d'un isolant dans le sens où on l'entend pour une habitation.
Ces produits permettent une réflexion thermique, d'un rayonnement direct, en aucun cas ils permettent une isolation par conduction...
A prendre en compte pour la qualité d'une isolation dans une maison :
- la résistance thermique (équivalente au pouième près entre laine de verre, ouate de cellulose, laine de bois...)
- l'effusivité (pas terrible pour la laine de verre, excellente pour les matériaux d'origine végétale ou animale)
- la capacité thermique (nulle pour la laine de verre, ce qui fait que la chaleur estivale a tendance à pénétrer le logement avec grande facilité).
Bref, quantité de paramètres qu'il est important de prendre en compte dans une isolation, il n'y a pas que le "R"...
Mais je ne prétends pas expliquer cela correctement, la "bible" en la matière est l'ouvrage "l'isolation écologique" de Jean-Pierre OLIVA, éditions Terre Vivante.
 De bernard, le Lundi 25 Mai 2009 à 13H58:49

bjr
il est vraiment dommage de lire des choses pareilles la note du commentaire prouve que celui-ci parle de choses qu'il ne connait pas en effet il ne suffit pas de mettre 10 couches pour arriver a un r de 5 ou une equivalence de 20 cm de laine c'est une loi physique cela ne s'additionne pas simplement
de plus le CSTB a decide de calculer le R d'un produit d'isolation en prenant en compte l'epaisseur du produit en question c'est tres bien mais a aucun moment on parle de densite de la laine de verre par exemple bizarre??
en ce moment Saint gobain a depose plus de 20 brevets sur des produits d'isolation reflective c'est peut etre beaucoup pour un produit qui ne marche pas????
 De Yves, le Lundi 20 Avril 2009 à 15H02:31

Attention aux "affirmations mensongères" ... Ne vous laissez pas manipuler ... Comme celle de "Pierre région parisienne" ci-dessous par exemple.

Il suffit d'aller sur le site Web du CSTB pour apprendre que:
Créé en 1947, le CSTB est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe du ministre du Logement et du ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, Direction de l’Habitat, de l'Urbanisme et des Paysages.

Mais quant on a pas de vrais arguments, il est souvent plus facile de lancer des rumeurs ... hein Pierre ?
 De Pierre Région Parisienne, le Mercredi 04 Mars 2009 à 12H12:36

Le CSTB est noyauté par St Gobain. La raison d'être de St Gobain est de vendre des isolants "épais".
Cherchez l'erreur...
 De Jeanbulle, le Vendredi 20 Février 2009 à 19H43:56

Bonjour à tous
Je ne sais pas si quelqu'un lira ce message puisque la discussion est relativement agée.
Mais en 2009, y'a t il eu des évolutions ?
Pourquoi les artisans macon, plaquiste ne sont pas d'accord sur le sujet ?
Ils sont tous pro, ils devraient tous avoir la même et BONNE réponse non ?
 De miclagoon, le Lundi 13 Octobre 2008 à 21H27:24

j'ai fais isoler 120 m² de toiture d'une ferme charentaise avec un isolent mince de 13 couches, posé par un pro avec une ame d'air et cote intérieur avec une pllhinte retourné( du plus belle effet!!), et je peu certifié du succes, maintenant dans la charente maritime il ne fait jamais bien froid et moins 4 ou moins 5 c'est 10 jours par an !!!
donc je pense que nerf du probleme est OU habitez vous et qu'elle basse température avez vous !!??
 De jm, le Lundi 18 Août 2008 à 11H04:52

en effets ils isolent "du rayonnement thermique" comme 20 cm de laine de verre...hors le rayonnement c'est 5% à 10% des déperditions, contre 90% pour la convection

résultat... 3cm d'isolant minces isolent comme 3cm de laine de verre + un très bon pare-vapeur

Discours commercial mensonger : un IMR peut tout à fait compléter une isolation, en jouant un role de pare-vapeur, pare-vent "total", et rogner sur les 5/10% d'isolation par rayonnement qu'on peut encore gagner...mais il ne peut remplacer la bonne vieille laine

A fuir !!!
 De jm, le Lundi 18 Août 2008 à 11H00:05

ISOLANTS MINCES REFLECHISSANTS, qu'en penser ?
Toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur http://perso.orange.fr/sudoku.laviron/isolant/

avec une expérience que vous pourrez réaliser vous même pour comparer les isolants minces et les isolants classiques dans des condition "normales" d'habitation.

A lire avant tout achat dans ce domaine.
http://perso.orange.fr/sudoku.laviron/isolant/
 De torrenrs, le Lundi 28 Juillet 2008 à 18H33:57

je pense que le CSTB ferait mieux de revoir sa copie. Il traite cet isolant mince comme un isolant agissant par conduction excusivement. Regardez un peu votre congelateur et vos contaterez que le réflecteur est bien là.Un complement ameliore le coef. de conduction de l'isol. mince dont la valeur est marginale par rapport au coef. global équivalent. Mais il y a peut être d'autres raisons (economiques) pour tirer a boulet rouge
 De bernard, le Mercredi 26 Septembre 2007 à 14H31:52

apres avoir lu votre article je ne peux que constater que vous n'avez pas beaucoup étudié le probleme avant de parler
par exemple dans la note de commentaire vous parlez d'additionner les epaisseur pour obtenir une equivalence malheureusement cela ne se passe pas comme cela
et des bourdes il y en d'autres
le reporoche essentiel que l'on puisse faire aux isolants reflectis c'est leur etancheité et si ils ne sont pas places avec ventilation peuvent etre mauvais pour la toiture en ce qui concerne l'isolation en ete comment pouvoir dire qu'un isolant etanche est moins performant que des isolants qui ne font que retarder l'echange thermique
enfin je vous signale que le CSTB fait des pv sur les isolants reflectifs pour un classement au feu tres litigieux sachant que les fabricants s'en servent pour dire qu'ils ont un papier du CStb
et cela en toute connaissance de cause alors permettez moi dedouter de la bonne foi d'un organisme pareil
 De Sylvain, le Jeudi 06 Septembre 2007 à 21H01:34

Un mensonge pour préconiser la vente de matériaux "bio"... Pardon, mais c'est plutôt stupide comme remarque !
C'est vrai que les isolants "bio" ont un monopole impressionnant sur le marchand de l'isolant thermique dans l'habitat... Bon, je ne vais pas ici venter les mérites de la mauvaise qualité de la laine de verre, ce serait, encore, promouvoir ces satanés isolants "bio" qui raflent tout, non de non, mais que fait notre cher gouvernement ?
Pour précision, voici le lien vers la note du CSTB : http://www.cstb.fr/app/atec/atec-cstb/pdf/GS20_note.pdf
 De EUDO, le Jeudi 06 Septembre 2007 à 19H49:58

Alors la réponse!!!!!
 De RABARDEL Joël / MBI - MOREL Bernard - Ingénieur Conseil - 1115 RN 6 73490 LA RAVOIRE, le Mardi 17 Juillet 2007 à 14H00:45

Après avoir lu votre article, quels sont les isolants minces ayant un avis technique avec agrément du CSTB?
Ou ne s'agit-il pas d'un mensonge pour préconiser la vente de matériaux dits ''BIO" ?

Textes à lire dans cette rubrique :

Les isolants minces "brillants" : « Grosses erreurs » (27/10/2004 23h53:51)

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008