Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Protection des espaces naturels Déforestation en Tasmanie : la pernicieuse certification PEFC
 

Déforestation en Tasmanie : la pernicieuse certification PEFC

Date de publication : Lundi 13 Novembre 2006 à 22H16:56
Déjà 7695 personnes l’ont lu


Au large de l'Australie, la Tasmanie abrite encore de magnifiques forêts primaires, une biodiversité exceptionnelle et des arbres parmi les plus grands et les plus âgés de la planète. Pourtant, chaque jour, l'équivalent de 44 terrains de football disparaissent en fumée : les arbres gigantesques sont abattus puis des hélicoptères lancent des bombes de napalm pour incendier les arbres restants et les souches. Une fois le sol nettoyé, des arbres exotiques à croissance rapide sont replantés. Pour empêcher les animaux de venir manger ces jeunes plants, un poison neurotoxique très puissant est répandu : des espèces en danger comme le diable de Tasmanie meurent dans de grandes souffrances. Il ne reste rien de la biodiversité originelle.

Un reportage sur ce désastre écologique sera diffusé dans le premier des quatre volets de la nouvelle émission de Yann Arthus Bertrand (« Vu du ciel ») le mardi 31 octobre à 20h50 sur France 2.

Nos associations souhaitent profiter de la diffusion de ce reportage pour alerter les citoyens sur cette déforestation sauvage dont ils pourraient être complices malgré eux en croyant faire un geste pour la planète. En effet, le bois et le papier issus de ces forêts, où sont pratiquées ces méthodes si peu écologiques, sont commercialisés avec le label PEFC [1] censé garantir que les bois viennent de « forêts gérées durablement ». Ce label, créé à l'origine par les forestiers européens, s'est ouvert en 2003 aux bois exotiques et en particulier à ceux provenant de forêts primaires.

Vous pourrez donc acheter dans votre magasin ou pour votre mairie, du papier ou un parquet en bois « certifié » en croyant faire un geste pour la planète...tout en contribuant à la destruction des forêts de Tasmanie.

Nos associations demandent au gouvernement et aux distributeurs de bois, qui jouent la carte de la confusion en faisant la promotion des « bois certifiés » d'écarter les labels les moins rigoureux pour ne pas induire le consommateur en erreur. Aujourd'hui, seul le FSC [2] refuse explicitement de certifier la coupe rase d'une forêt primaire pour la remplacer par une plantation.

A la demande de The Wilderness Society, les Amis de la Terre ont lancé une campagne pour interpeller publiquement la certification PEFC et demander l'annulation immédiate de la certification des bois venant de Tasmanie.

Pour en savoir plus et participer à la cyberpétition, consulter l'article en ligne sur le site des Amis de la Terre : http://www.amisdelaterre.org

[1] Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes ou Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières

[2] Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion Forestière

Les internautes réagissent :

 De Eterlou, le Vendredi 27 Janvier 2012 à 17H35:57

Bonjour Glotin,

Votre argument est viable, il ne faut pas gréver une économie surtout si celle-ci est concentrée sur une partie limitée voire faible du territoire... Cela dit, gérer la forêt au napalm, ce n'est pas anodin... Et faire une comparaison entre la gestion forestière française et tasmane, ça l'est encore moins... Il faut comparer ce qui est comparable et garder les pieds sur Terre. Dire que nos forêts après exploitation forestière sont susceptibles de ressembler aux exploitations en Tasmanie après passage de Napalm et de produits neuro-toxiques, il fallait oser... Je vous invite à vous promener dans nos forêts françaises un peu plus souvent, notamment après exploitation, (forêts privées ou forêts publiques d'ailleurs) et à observer le milieu qui vous entoure. Si des arbres subissent l'exploitation, d'autres espèces animales et végétales profitent du nouvel apport de lumière. Et en terme de tassement des sols, des progrès ont été faits. Les forêts sont gérées durablement sauf exceptions (minimes) depuis des lustres : Philippe le Bel et Colbert n'ont pas attendu PEFC pour parler gestion durable, Dieu merci ! Petit rappel, les premières règlementations forestières visant à protéger et à mieux gérer nos forêts datent de 1291 et le code forestier de 1827... Toutes les forêts publiques bénéficient d'un plan de gestion durable et les forêts privées pouvant présenter un intérêt économique aussi !

Et pour ce qui est de la superficie française comprise en parcs nationaux, je vais vous faire une confidence, ce n'est pas parce qu'une forêt n'est pas comprise dans un parc qu'elle n'est pas gérée durablement... La forêt des Calanques dans les Bouches-du-Rhône n'a pas attendu l'arrivée du Parc (arrivée imminente à priori) pour être gérée par des techniciens de terrain qualifiés.



Morale de l'histoire : PEFC fait de l'argent, ni plus, ni moins mais arrêtons de taper sur la gestion forestière française, elle n'est pas si mauvaise que ce que l'on voudrait laisser penser...

Un forestier tous les jours en forêt.
 De glotin, le Jeudi 22 Mai 2008 à 10H48:47

bonjour, suis réalisateur et rentre d'un mois de travail en Tasmanie
35% du territoire Tasman sont protégés en parc nationaux ce qui représente 70% de la forêt primaire pluviale tasmane. Certes les sols sont brûlés dans les coups des forêts exploitées mais que reste-il chez nous dans les coupes lorsque les souches sont arrachées, les sous bois détruits, le sols laminés. Rien, si sûrement des fourmis et qq insectes. De quel droit des français (que reste-il de nos forêts primaires, quelle superficie de la France est en parcs nationaux....) vont se permettre de faire la moral au Tasmans. Il est vrai que l'exploitation des forêts y est importante. Certes la forêt pluviale est en partie exploité et cela fait vivre des centaines de familles. C'est une part importante de l'économie tasmane . Alors, que leur proposez vous ? une reconversion dans la pêche au thon?...
S'il vous plait pas d'ingérence, pas de moral.Renseignez-vous et faites des choses concrètes et utile pour la terre

Textes à lire dans cette rubrique :

Label forestier PEFC : une imposture derrière une belle façade ? (27/08/2010 14h31:54)
Support à la réalisation d’un documentaire (3), une enquête est ainsi récemment venue entacher l’aura de respectabilité revendiquée par le label...
Tintin, Google et les publicités Baumaux (11/02/2008 19h00:38)
Dominique GUILLET, président de l'association kokopelli, poursuivie par le grainetier Baumaux pour ses activités protectrices de la biodiversité, nous a communiqué...
Enfin : il n'y aura pas d'Or pillage en Guyane (05/02/2008 19h03:39)
Le Président de la République a décidé de ne pas donner une suite favorable au projet de mine d’or sur la...
Le Parlement européen élargit l'interdiction des exportations de mercure et soutient le stockage temporaire du mercure liquide (05/08/2007 18h08:30)
Paris, le 21 juin 2007. - Le CNIID (1) se félicite du vote du Parlement européen sur la proposition de règlement...
Point P s'engage pour la protection des forêts (11/05/2007 23h13:09)
Point P vient de prendre la décision d'arrêter la commercialisation du moabi, un arbre originaire des forêts du Bassin du Congo...
Déforestation en Tasmanie : la pernicieuse certification PEFC (13/11/2006 22h16:56)
Ecodétective bois : bonnes et mauvaises pratiques des enseignes qui vendent du bois (09/05/2006 16h05:20)
Salon de jardin, parquet ou menuiserie, les articles vendus dans les magasins sont encore trop souvent fabriqués à partir de bois...
Concours de deterrage : Un amusement cruel et néfaste pour la faune sauvage (09/05/2006 15h55:18)
Du 25 au 28 mai prochain, l’association des amis du rallye Les Mailleries organise, avec le soutien de l’Association Des...
Quand les retenues d'eau menacent d’assécher les fonds publics (20/03/2006 19h33:55)
Quand les retenues menacent d’assécher les fonds publics L’eau, élément vital pour la vie et la survie de l’humanité, sera une...
APEL : association de protection de lac au Québec
L'association APEL a pour vocation la protection du lac St charles et des marais du nord au Québec. Extrait de sa...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008