Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Pollution Destruction des milieux naturels Requiem pour nos Abeilles
 

Requiem pour nos Abeilles

Date de publication : Lundi 14 Mai 2007 à 12H37:18
Déjà 5058 personnes l’ont lu


Mutinerie dans les ruches
Les abeilles transhument vers le néant. Les abeilles désertent par dizaines de milliards. Les ruches se vident en moins d'une semaine. C'est une nouvelle catastrophe pour le monde apicole (et sans doute pour le monde entier) car celle-ci s'annonce d'amplitude planétaire. Elle se nomme “syndrome d'effondrement des colonies”.

Aux USA, les experts apicoles sont en plein désarroi. Ils évoquent même un “mystère”. En effet, les abeilles disparaissent “proprement” sans laisser de cadavres. Les ruches pleines de miel et de pollen ne sont pas pillées par d’autres abeilles ou d’autres insectes. C’est une malédiction qui plane sur les ruchers.

Les expert apicoles ne désespèrent pas, cependant, de trouver le remède miracle, de sauver, encore une fois, leur “industrie”, puisque c’est ainsi qu’ils la qualifient. Ils ont mis sur la trace des abeilles portées disparues les meilleurs détectives-virologues. L'enjeu est de taille: pas d'abeilles, pas de pollinisation, pas de récoltes, pas de dollars. Le bipède, qui s'est autoproclamé maître de la sphère planétaire, en est tout courroucé. Les abeilles font la grève de la pollinisation, les mutines refusent la butine.

Les abeilles n'éprouveraient-elles donc aucune reconnaissance pour cette “industrie apicole” qui les a choyées depuis des dizaines d'années en leur prodiguant:

- le logis: avec de belles ruches toute carrées.
- les meilleurs remèdes: les antibiotiques les plus puissants (comme la terramycine ) et les acaricides les plus performants ( Apistan et le tout nouveau Hivastan).
- de la nourriture à satiété: du bon sucre blanc de betterave, du sirop de maïs confectionné à partir des meilleurs crûs transgéniques et bien sûr, des compléments nutritionnels (élaborés, par exemple aux USA, à partir d’huile de coton transgénique, de farine de soja transgénique, d’huile de soja transgénique, d’huile de colza transgénique...).
- des voyages tous frais payés sur des milliers de kilomètres à la découverte des déserts agricoles occidentaux.
- un butin assuré grâce à des monocultures géantes à la porte de la ruche.
- du pollen et du nectar enrichi d'un cocktail de molécules apéritives: fongicides, insecticides, herbicides.
- de la procréation assistée avec une sélection des meilleures reines inséminées artificiellement.
Une catastrophe bientôt planétaire
Au mois de décembre 2006, l’Université de Pensylvannie mena une enquête auprès de divers apiculteurs de la région est des USA . Ces apiculteurs (possédant entre 200 et 3000 ruches) avaient enregistré des pertes de 30 à 90 % de leur rucher. Chez un apiculteur, seules 9 colonies avaient survécu sur 1200.

Sur l’ensemble des USA, depuis la fin de l’automne 2006, les pertes enregistrées sont de l’ordre de 60 % sur la côte ouest et jusqu’à 90 % dans certains états de l’est et du sud du pays. Selon les dernières estimations, ce sont près de 1,5 million de colonies qui seraient mortes aux États-Unis et 27 États sont touchés. Rappelons que le nombre de ruches était de 6 millions en 1947 et de seulement 2,4 millions en 2005.

En France, la perte des colonies est estimée entre 300 000 et 400 000 chaque année, et ce depuis 1995. L’hiver 2005/2006 fut particulièrement dramatique qui vit la disparition de 15 à 95 % des colonies, en fonction des apiculteurs. En Martinique, en avril 2007, un apiculteur a perdu 200 colonies en l’espace de quelques jours.

Au Québec, l’hiver passé, en moyenne, 40 % des ruches sont portées vides. Certains apiculteurs, cependant, ont perdu jusqu’à 75 % et même 100 % de leurs colonies.

Dans l’Ontario, au Canada, l’hiver passé, ce sont jusqu’à 60 % des ruches qui sont portées désertées chez certains apiculteurs et près de 40 % du rucher national.
Les chiffres avancés sont de 400 000 ruches vides pour la Pologne, 600 000 ruches vides pour l’Espagne.

En Allemagne, selon Manfred Hederer, le président de l’Association Allemande des Apiculteurs, 25 % des colonies auraient été décimées mais certains apiculteurs rapportent jusqu’à 80 % de pertes dans leur rucher.

A Taiwan, en avril 2007, les premières informations ont été publiées d’une disparition mystérieuse des abeilles: un apiculteur a rapporté la perte de 80 de ses 200 ruches.

En Suisse, certaines régions déplorent la perte de 80 % des colonies. Les pertes nationales seraient de l’ordre de 30 % mais certains apiculteurs ont perdu la totalité de leurs colonies. Il y avait 45 000 apiculteurs en Suisse en 1900. Il en reste actuellement 19 000 mais ce chiffre est à la baisse. Durant l’entre-deux-guerres, il y avait 350 000 ruches. Il en reste aujourd’hui 190 000.

Le syndrome d’effondrement des ruches sévit également au Portugal, en Grèce, en Autriche, en Angleterre.

Le syndrome d’effondrement des ruches est-il un ultimatum? Est-ce un appel désespéré des abeilles afin de réveiller l’humanité?

La suite sur le site de Liberterre : http://www.liberterre.fr/gaiasophia/agriculture/pollinisateurs/requiem01.html

Les internautes réagissent :

 De bernard, le Mercredi 13 Janvier 2010 à 20H28:57

Possedant une dizaine de ruches, je partage évidement les constats de votre article. Toutefois sauf erreur de ma part, il n'est pas fait mention des études notamment en Allemagne, sur les risques potentiels des ondes des telephones portables et du wifi sur les hyménoptères. Également, ce pays est à l'origine des pratiques apicoles de gestion de ruchers en Bio-dynamie qui commencent à arriver doucement en France.

Textes à lire dans cette rubrique :

Fin des avantages fiscaux sur les agrocarburants : enfin une bonne nouvelle ! (18/10/2008 13h22:10)
FNE dénonçait depuis 2005 cette défiscalisation. L’intérêt énergétique et environnemental des agrocarburants est en effet aujourd’hui plus que contesté. Lionel Vilain,...
La surexploitation des mers, menace pour les poissons et les pêcheurs (24/05/2008 13h54:04)
PARIS (AFP) - Au-delà des conflits sociaux liés à la flambée des prix du gazole, le secteur de la pêche est...
Eau secours ! (24/05/2008 13h49:04)
A Marseille par exemple, en 1934, nous disposions pour satisfaire nos besoins vitaux de 1 litre d’eau potable par personne et...
Importations d’abeilles : la France choisit la voie de la déraison… (24/05/2008 13h42:35)
Décidément, le ministère de l’Agriculture prend des décisions surprenantes ! En pleine crise apicole mondiale, Jean-Marc Bournigal, directeur de la Direction...
Les fraises de la honte (14/04/2008 12h04:19)
D'ici à la mi-juin, la France aura importé d'Espagne plus de 83 000 tonnes de fraises. Enfin, si on peut appeler...
Quand le Port Autonome de Marseille et Ikea se prennent les pieds dans un tapis d'orchidées (05/08/2007 18h50:56)
Le Port Autonome de Marseille, situé à Fos-sur-Mer (Bouche-du-Rhône) au sein de la Crau humide, cherche actuellement à diversifier ses activités...
50 % des sols gravement touchés en Europe (05/08/2007 18h39:47)
Un projet de directive pour les protéger en débat ! La proposition de directive définissant un cadre pour la protection des...
La Banque européenne entretient le changement climatique et finance les multinationales (17/06/2007 15h02:19)
Le 15 mai 2007 Un nouveau rapport de Bankwatch, membre affilié du réseau international des Amis de la Terre, montre que...
Requiem pour nos Abeilles (14/05/2007 12h37:18)
Planète Terre, Planète Désert ? (14/05/2007 12h35:06)
Alors que quelques pantins s'agitent frénétiquement dans l'arène électorale, l'arène véritable (au sens latin du terme: “arena”, “sable”) recouvre inexorablement la...
Cameroun : le pillage des forêts continue (11/05/2007 23h14:39)
Le nouveau rapport des Amis de la Terre « FIPCAM: Hold up dans les forêts du Cameroun », co-publié avec Greenpeace,...
Teck de Birmanie : luxe au Nord, dictature au Sud (17/12/2006 18h55:18)
Alors que le Conseil de sécurité des Nations unies se prépare à agir dans les prochains mois contre la junte militaire...
L’histoire vraie du saccage de l’une des plus belles rivières de Croatie (09/12/2006 22h17:04)
Sous prétexte de vouloir couvrir la quantité ridicule de 1% des besoins croates en énergie électrique, les beautés du canyon de...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008